MotoGP™ Basics

Retour à l'index

Drapeaux et feux

Les commissaires et autres officiels présentent des drapeaux ou activent des feux pour donner des informations et/ou transmettre des instructions aux coureurs.

Les drapeaux sont brandis par les commissaires à plusieurs endroits du circuit et les pilotes doivent impérativement suivre les instructions qui leur sont transmises. Le non-respect des instructions entraîne diverses sanctions : point(s) de pénalité – amende - retrait de points au Championnat – suspension.

Le non-respect des instructions entraîne diverses sanctions : amende – disqualification – retrait de points au Championnat – suspension.

Drapeau noir

Ce drapeau est utilisé pour transmettre des instructions à un coureur uniquement et il est présenté agité à chaque poste de commissaire aux drapeaux avec le numéro du coureur. Le coureur doit s’arrêter aux stands à la fin du tour en cours et ne peut pas repartir. Ce drapeau devra être agité seulement après que l’Equipe du coureur ait été notifiée.

Drapeau noir avec rond orange

Ce drapeau informe le coureur que sa moto a des ennuis mécaniques susceptibles de constituer un danger pour lui-même ou pour les autres coureurs, et qu'il doit immédiatement quitter la piste.

Drapeau blanc

Agité au poste de commissaire aux drapeaux pendant la course, ce drapeau indique que les pilotes sont autorisés à changer de machine. La Direction de Course utilise le drapeau blanc pour indiquer que la piste est suffisamment mouillée pour justifier le changement de moto et le Grand Prix devient alors une course sur le mouillé après avoir débuté sur le sec. Voir la section Règlement pour plus de détails.

Drapeau blanc avec croix diagonale rouge + drapeau jaune à bandes rouges

Pluie sur cette partie du circuit. Ces drapeaux doivent être présentés ensemble agités au poste de commissaire aux drapeaux.

Drapeau bleu

Présenté agité au poste de commissaires aux drapeaux, ce drapeau indique à un coureur qu’il est sur le point de se faire dépasser. Pendant les séances d’essais, le coureur concerné doit garder sa ligne et ralentir graduellement pour permettre au coureur plus rapide de le dépasser. Pendant la course, le coureur concerné va se faire prendre un tour. Il doit permettre au(x) coureur(s) plus rapide(s) de le dépasser à la première occasion. Toute infraction à cette règle sera sanctionnée par l’une des pénalités suivantes : amende – disqualification – retrait de points au Championnat. Aussi, ce drapeau devra être présenté agité au coureur quittant la voie des stands si du trafic s’approche sur la piste.

Drapeau à damier noir/blanc

Ce drapeau devra être agité à la ligne d’arrivée au niveau de la piste pour indiquer la fin de la course ou de la séance d’essais.

Drapeau jaune

Présenté "agité" à chaque rang de la grille de départ, ce drapeau indique que le départ de la course est retardé. Présenté "agité" au poste de commissaire aux drapeaux, ce drapeau indique qu’il y a un danger en avant. Les coureurs doivent ralentir et être prêts à s’arrêter. Il est interdit de dépasser jusqu’à l’endroit où un drapeau vert est présenté. Toute infraction à cette règle lors d’une séance d’essais entraînera l’annulation du temps réalisé dans le tour où l’infraction a été commise.

En cas d’infraction à cette règle pendant la course, le coureur doit reculer du nombre de place(s) décidée(s) par la Direction de Course.

La sanction sera d’abord communiquée à l’équipe et ensuite un panneau sera présenté au coureur sur la ligne d’arrivée pendant 5 tours au maximum. Si le coureur ne s’est pas repositionné après que le panneau lui ait été présenté 5 fois, il sera pénalisé par un passage par la voie des stands. Dans les deux cas, une pénalité supplémentaire (telle qu’amende, suspension) peut être infligée. Si immédiatement après avoir doublé, le coureur réalise qu’il a commis une infraction, il doit lever la main et laisser passer le(s) coureur(s) qu’il vient de doubler. Dans ce cas, aucune sanction ne lui sera infligée. Lors du tour de l'inspection finale, ce drapeau doit être agité à l'endroit exact où le commissaire de drapeau sera posté pendant les essais, les tours de chauffe et les courses.

Drapeau rouge et feux rouges

Lorsque la course ou les essais sont interrompus, le drapeau rouge devra être agité à chaque poste de commissaire aux drapeaux et les feux rouges autour de la piste devront être allumés. Les coureurs doivent retourner aux stands à vitesse réduite. Lorsque la sortie de la voie des stands est fermée, ce drapeau devra être présenté immobile à la sortie de la voie des stands et le feu devra être allumé. Les coureurs ne sont alors pas autorisés à quitter la voie des stands. Toute infraction à cette règle sera sanctionnée par l’une des pénalités suivantes : amende – disqualification – retrait de points au Championnat – suspension.

Feux rouges

Départ de la course. Les feux rouges seront allumés sur la ligne de départ entre 2 et 5 secondes pour le départ de chaque course. Les pilotes s’élancent dès l’extinction des feux.

A la fin de chaque séance d’essais ou warm up, un feu rouge sera allumé sur la ligne d’arrivée.

Feu vert

Ce feu doit être allumé à la sortie de la voie des stands pour signaler le départ des séances d’essais et du warm up, le départ du(des) tour(s) de reconnaissance et le départ du tour de chauffe.

Drapeau vert

La piste est dégagée. Ce drapeau doit être agité à chaque poste de commissaire aux drapeaux, pendant le premier tour de chaque séance d'essais et du warm up, pendant le(s) tour(s) de reconnaissance et pendant le tour de chauffe.

Ce drapeau doit être présenté agité au poste de commissaire aux drapeaux situé immédiatement après l’accident ayant nécessité l’utilisation d’un ou de plusieurs drapeaux jaunes.

Publicité