MotoGP™ Basics

Retour à l'index

Le carburant

Le carburant est une variable essentielle sur les prototypes utilisés en MotoGP™ et les teams travaillent main dans la main avec leurs fournisseurs afin de s’assurer qu’ils utilisent le bon type de carburant et de gérer parfaitement les quantités embarquées par chaque prototype. Toutes les motos doivent utiliser du carburant sans plomb.

Des compagnies pétrolières telles que Elf, Shell et Repsol fournissent les teams en carburant et recherchent en permanence les meilleures performances en termes de poids et de consommation.

UNE NOUVELLE ÈRE

En 2002, le règlement technique fut modifié afin de garantir davantage de sécurité et plusieurs limitations concernant le carburant et la capacité des moteurs furent introduites. Une quantité maximale de 26 litres de carburant fut introduite en 2004 et fut ensuite réduire à 24 litres en 2005 puis à 22 litres en 2006. A partir de 2007, la limite fut placée à 21 litres pour la catégorie MotoGP™ puis réduite à 20 litres en 2014 pour les inscrits en Factory, tandis que les machines Open peuvent embarquer un maximum de 24 litres.

La longueur d’une course varie d’un circuit à l’autre, et les motos consomment plus ou moins de carburant sur les différents circuits du Championnat du Monde, bien que la distance parcourue soit identique. Les teams doivent donc veiller à leur consommation durant les séances d’essais et de qualifications afin de calculer la quantité de carburant dont ils auront besoin pour la course - puisque qu’embarquer trop de carburant peut faire perdre une course sur quelques fractions de seconde.

En qualifications, les meilleurs temps sont souvent effectués dans les dernières minutes de la séance lorsque le pilote est parfaitement prêt, que ses pneus sont à température idéale et qu’il ne lui reste qu’une petite quantité de carburant.

Le carburant utilisé en MotoGP™ est spécialement conçu pour la compétition et diffère légèrement de celui utilisé par le grand public. Il doit cependant être homologué par la FIM.

Sa composition est à 99% semblable au carburant classique, mais les fournisseurs altèrent les quantités de chaque composants pour obtenir un mélange idéal entre anti-oxidants, détergents, et modificateurs de friction.

LUBRIFIANT

En plus du carburant, les teams utilisent des lubrifiants spécifiques afin d’optimiser leur consommation de carburant.

Comme le carburant, les lubrifiants utilisés en MotoGP™ sont différents des produits proposés au grand public, mais cette différence est néanmoins plus importante dans le cas des lubrifiants. L’huile doit lubrifier les parties mobiles du moteur, les pièces de la boîte de vitesses et bien évidemment l’embrayage, qui atteint des températures très élevées durant les courses. Un lubrifiant efficace permet à une moto de mieux fonctionner et de consommer moins de carburant.

Publicité