MotoGP™ Basics

Retour à l'index

Les combinaisons

Les combinaisons en cuir fournissent une protection efficace aux pilotes du MotoGP™ lorsqu’ils chutent et glissent sur la piste ou dans le bac à graviers. Les chutes étant fréquentes, un soin tout particulier est apporté aux combinaisons.

Les pilotes chutent le plus souvent en perdant le contrôle du train avant ou du train arrière de leur machine au moment où ils prennent de l'angle pour tourner, et chuter dans un virage signifie d'importants risques pour le pilote de se retrouver dans les graviers ou de glisser sur l'asphalte. Les combinaisons sont ainsi étudiées pour protéger toutes les parties du corps exposées aux chocs comme aux frottements.

PROTECTION

Les différents équipementiers du MotoGP™ conçoivent des combinaisons aussi protectrices que possible - et s’assurent qu’elles soient également aérodynamiques, confortables, résistantes, flexibles, légères et imperméables.

Les combinaisons sont fabriquées à partir de cuir de kangourou, qui est plus résistant, plus flexible et plus léger que le cuir de vache. Le cuir doit résister à l’abrasion et au choc, et protéger les parties du corps les plus vulnérables telles que le dos, les coudes et les genoux - et être assez élastique pour ne pas freiner les réflexes des pilotes.

Les combinaisons sont bien évidemment dessinées pour que le casque soit parfaitement stable sur la tête du pilote, et disposent d’une protection dorsale qui va dans le prolongement du casque. Cette dernière est particulièrement visible par son épaisseur et sa forme bombée lorsque les pilotes se tiennent droits, et elle est suffisamment flexible pour adopter la ligne du dos lorsque les pilotes changent de position.

La protection dorsale et la protection du buste sont composées d’un mélange de carbone, de kevlar et de titane afin d’obtenir une protection optimale sans avoir une combinaison trop lourde. Le poids d’une combinaison varie selon la taille, et se situe généralement entre 3 et 3.5kg.

BOTTES, GANTS ET SLIDERS

Les équipementiers fournissent en plus des combinaisons le reste de l’équipement de protection, à l’exception du casque : les bottes, les gants et les sliders.

Les bottes sont flexibles et ultra-légères, et réduisent les risques de blessure lors des chutes à haute vitesse.

Les gants doivent aussi être assez léger pour garantir un bon feeling sur le guidon, et disposent de protections solides sur les parties de la main les plus exposées - notamment le pouce, le poignet et la paume.

Les pilotes portent aussi des sliders sur leur combinaison qui les protègent lorsqu’ils touchent la piste lors des virages. Ils sont donc changés plus souvent que le reste des équipements de protection, normalement à la fin de chaque séance, et les pilotes MotoGP™ peuvent utiliser jusqu’à 100 paires de sliders au cours d’une saison, tandis que les pilotes Moto3™ en utilisent beaucoup moins puisque leurs genous touchent beaucoup moins souvent le sol.

Fabriqués à partir de composants thermoplastiques, les sliders guident les pilotes lorsqu’ils penchent leurs motos en virage, à des angles atteignant presque 60%.

Des vestes en plastique peuvent être portées par dessus la combinaison en cas de pluie afin d’éviter que le cuir n’absorbe trop d’eau et ne s’alourdisse.

SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT

Les combinaisons peuvent être équipées de systèmes de refroidissement qui maintiennent la température interne supportable lorsqu’il fait très chaud. Les circuits de refroidissement liquide sont en contact avec le torse et le dos et sont portés sous la combinaison. Des boissons ré-hydratantes peuvent aussi être stockées dans la protection dorsale, qui est alors reliée au casque.

Les combinaisons disposent aussi de systèmes permettant de récolter des informations concernant le comportement physiologique des pilotes lorsqu’ils sont sur la piste.

Ils détectent notamment les points de pression, le déplacement des centres de gravité, et mesurent la fréquence cardiaque des pilotes ainsi que la température de leur corps. Permettant aussi l’analyse des chocs après une chute, ces systèmes sont essentiels pour le développement des futures combinaisons.

DESIGN

A l’instar des casques, les combinaisons arborent de nombreuses couleurs associées à celle du team, les logos de sponsors, le numéro du pilote et des éléments personnels qui permettent d’aisément identifier les pilotes durant les courses.

Publicité