MotoGP™ Basics

Retour à l'index

Les tests

Les tests sont essentiels au développement de chaque prototype MotoGP™ et sont toujours des rendez-vous importants pour les teams des trois catégories.

Les essais programmés sur différents circuits permettent aux teams de tester leurs nouvelles motos, de récolter d’importantes données concernant leurs performances, d’essayer de nouveaux pneus, de réaliser des simulations de course, de travailler sur les réglages et de résoudre d’éventuels problèmes.

Pour le pilote, les essais sont toujours l’occasion de se familiariser un peu plus avec la nouvelle moto, de gagner de l’expérience sur les circuits, de rester en forme et de passer du temps avec les membres de son team.

ESSAIS HIVERNAUX

En dehors des test réalisés après les courses de Jerez, Catalunya et Brno, les essais de pré-saison représentent aussi une période importante pour les teams. Une trêve de deux mois interdit aux teams de travailler en piste en décembre et pendant la majorité du mois de janvier mais les mois de novembre, février et mars sont vitaux pour le développement en MotoGP™.

Valence (après la dernière épreuve de l’année), Sepang (Malaisie) et Losail (Qatar) sont les principaux circuits utilisés pour les essais et permettent aux pilotes de travailler sur des tracés aux caractéristiques très différentes.

La sélection des circuits est effectuée par l’IRTA et Dorna (voir la section Instances Dirigeantes) avec l’objectif de permettre aux teams et aux manufacturiers de pneus d’évoluer dans des environnements et des conditions météo variés, avec autant de beau temps de possible - puisque les séances sous la pluie ne sont jamais aussi productives que sur le sec.

RÉGLEMENTATIONS

Suivent les définitions importantes qui s'appliquent aux essais :

La saison est définie comme commençant le jour suivant la dernière course de l’année et se terminant le jour de la dernière course de l’année suivante.

Règlementation des tests - Catégorie MotoGP™

Les essais réalisés avec les coureurs sont soumis aux restrictions suivantes :

  • - Un test officiel de trois jours sur un circuit européen entre la dernière course de l’année et le 30 novembre.
  • - Trois tests officiels de trois jours entre le 1er février et la première course de la saison.
  • - Un maximum de trois tests, d’une journée chacun, le lundi suivant les courses désignées par Dorna/IRTA, en Europe.
  • - Toute activité autorisée par la Direction de Course.
  • - Les essais ne sont pas permis entre le 1er décembre et le 31 janvier, les deux dates comprises.
  • - Les pilotes d’essais, contrairement aux autres, peuvent quant à eux poursuivre leur travail de développement à tout moment, sur n’importe quel circuit, une activité cependant limitée par l’attribution des pneus de test.

Règlementation des tests - Catégorie Moto2™ et Moto3™

Les catégories Moto2™ et Moto3™ sont soumises aux restrictions suivantes :

  • - Les tests sont autorisés sur n’importe quel circuit, avec n’importe quel pilote, entre le dernier GP de l’année et le 30 novembre.
  • - Les trois tests officiels de pré-saison devront être réalisés avec les pilotes engagés pour la saison, sur des circuits européens désignés par Dorna/IRTA.
  • - Les teams peuvent aussi choisir un circuit de GP et un circuit qui n’accueille pas de GP pour réaliser des essais à partir du 1er février, avec n’importe quel pilote, mais jamais lors des 14 jours qui précèdent une course sur le circuit en question.
  • - Les teams peuvent aussi participer aux tests organisés le lundi et/ou le mardi après les courses européennes, lorsque ces journées ne sont pas utilisées par la catégorie MotoGP.
  • - Toute activité autorisée par la Direction de Course.
  • - Les essais ne sont pas permis entre le 1er décembre et le 31 janvier, les deux dates comprises.
Publicité