Nieto fait équipe avec de Puniet au Mans

mercredi, 16 mai 2007

Après que son coéquipier Olivier Jacque ait été contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure, conséquence d'une chute survenue il y a deux semaines à Shanghai, Randy de Puniet se verra épaulé ce week-end au Mans par Fonsi Nieto, pilote Kawasaki en Championnat du Monde de Superbike.

Après que son coéquipier Olivier Jacque ait été contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure, conséquence d'une chute survenue il y a deux semaines à Shanghai, Randy de Puniet se verra épaulé ce week-end au Mans par Fonsi Nieto, pilote Kawasaki en Championnat du Monde de Superbike.

Anciens adversaires en 250cc, Randy de Puniet et Fonsi Nieto feront cette fois front commun sous les couleurs de Kawasaki sur le circuit du Mans, au guidon d'une Ninja ZX-RR en constant progrès.

L'exigeant tracé du Mans verra le MotoGP revenir en Europe et sera la scène du Grand Prix 'à domicile' de Randy de Puniet, qui espérera faire mieux que les deux huitièmes places glanées lors des deux dernières courses et qui constituent à ce jour ses meilleurs résultats de la saison.

Il tentera aussi de chasser le mauvais souvenir de la course de l'an dernier, quand il avait été contraint à l'abandon dès le premier tour suite à un accrochage dans la première chicane, alors qu'il était parti depuis la quatrième place de la grille.

Avec une majorité de virages serrés à négocier en première et des freinages appuyés, le Mans présente aux pilotes un défi bien différent des longues lignes droites de Shanghai. Avec le soutien de son public et en comptant sur les améliorations apportées à la Ninja ZX-RR et sur l'efficacité des pneus Bridgestone, Randy fera de son mieux pour briller sur le circuit manceau. En l'absence d'Olivier, il sera le seul pilote français au guidon d'une machine officielle sur la grille de départ.

Ancien pilote 250cc, Fonsi Nieto remplacera Olivier Jacque temporairement, le français ayant été victime d'une profonde entaille à l'avant-bras droit à Shanghai. Le week-end s'annonce aussi tendu qu'excitant pour le pilote espagnol, qui pilotera la ZX-RR pour la première fois vendredi matin lors des premiers essais libres. Ses nombreux succès en 250cc comprennent une victoire au Grand Prix de France en 2002, aussi il connaît parfaitement le circuit Bugatti. Le team peut ainsi espérer qu'il sera rapidement à l'aise même s'il s'agit de sa première sortie en MotoGP.

Le team Kawasaki Racing tentera de se distinguer ce week-end tandis qu'Olivier Jacque poursuivra son programme de physiothérapie, afin de revenir en forme pour le Grand Prix d'Italie organisé dans deux semaines au Mugello.

Randy de Puniet : #14
"Je suis très excité à l'idée de courir au Mans ce week-end. Avec son tracé 'stop & go', ce n'est pas le circuit qui convient le mieux à mon style de pilotage mais j'y ai toujours été rapide et le fait de courir devant son public constitue toujours un plus. J'ai fini sur le podium sur ce circuit lors des mes quatre dernières saisons en 250cc, mais je garde un mauvais souvenir de la course de l'an dernier - la première que je disputais chez moi en MotoGP. J'avais décroché la quatrième place sur la grille - mon meilleur résultat de qualifs en MotoGP - je me sentais vraiment bien mais cela n'a pas duré, vu que ma course s'est terminée quand Rossi m'a accroché dans le premier virage. J'espère qu'il ne se passera rien cette fois. J'aborde ce Grand Prix avec confiance, car Kawasaki a fait de gros progrès lors des deux dernières courses et les pneus Bridgestone sont efficaces, j'ai décroché mes meilleurs résultats depuis que je suis en MotoGP. Nous travaillons dur et je suis sûr que nous allons franchir une nouvelle étape ce week-end, en termes de développement de la Ninja ZX-RR. Je vais faire de mon mieux, comme toujours, pour essayer de décrocher mon meilleur résultat en MotoGP devant mon public et mes supporters."

Fonsi Nieto : Pilote remplaçant
"Je suis très content de pouvoir courir pour le team Kawasaki Racing ce week-end et je ne peux que remercier Kawasaki, car ils ont fait beaucoup pour moi depuis que je les ai rejoints il y a deux ans. Toutefois, c'est dommage de venir ici en tant que remplaçant d'Olivier, c'est un pilote que je respecte beaucoup. Aucun pilote n'aime jouer les remplaçants, tout comme personne n'aime être remplacé, mais hélas, ce genre de choses peut arriver. Je connais bien le circuit du Mans et même si c'est un circuit 'stop & go', il n'est pas trop compliqué. Je l'aime bien. J'y ai gagné en 2002 en 250cc mais je sais que ce sera différent cette fois. Je ne suis plus en 250cc et j'ai adapté mon style de pilotage quand je suis passé en Superbike. Je ne sais pas comment cela va se passer avec une MotoGP mais ce devrait être une belle expérience : nouvelle catégorie, nouvelle moto, nouveaux pneus... Je vais devoir m'habituer à tout cela très rapidement, mais je sais bien que je ne maîtriserai pas tout après seulement deux journées d'essais. Quoi qu'il en soit, j'ai hâte de découvrir la Ninja ZX-RR, car j'en ai entendu parler et beaucoup gens disent que c'est comparable à une 250cc. En tout cas je vais avoir beaucoup à faire et je vais travailler dur tout au long du week-end ; mon objectif sera de finir la course. Les gens du team me font confiance et je ne peux pas les décevoir."

Michael Bartholemy : Responsable Compétition Kawasaki
"Nous avons voulu donner à Olivier un maximum de temps pour qu'il puisse récupérer, c'est pour cela que nous avons attendu jusqu'à maintenant pour prendre une décision. Il aimerait courir mais physiquement, ce n'est pas possible, sa blessure est encore trop fragile et cela limite ses mouvements. Il ne courra donc pas en France, mais il va s'efforcer de revenir en forme pour le Mugello. Sachant qu'Olivier n'était pas en état de courir, nous avons dû étudier différentes options pour pallier à son absence et franchement, il n'y avait qu'une seule solution. Fonsi est déjà un pilote Kawasaki et s'il débute en MotoGP, il n'est pas totalement étranger au paddock des Grands Prix et il connaît déjà le circuit. Débuter comme cela, sans avoir fait le moindre test avant les essais de vendredi matin, sera un peu dur mais je suis sûr qu'il va rapidement s'adapter aux exigences de la catégorie reine et j'espère qu'il prendra du plaisir au guidon de la Kawasaki Ninja ZX-RR au Mans."

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™