Riders for Health revient sur 20 ans de projets en Afrique

lundi, 17 novembre 2008

Riders for Health, l'oeuvre de charité officielle du MotoGP, a lancé son programme d'aide à l'Afrique il y a vingt ans.

Depuis la première opération de Riders for Health en Somalie, l'organisation a grandi et couvre désormais de larges régions d'Afrique - touchant onze millions de personnes dans des pays tels que le Lesotho, la Gambie, le Zimbabwe, le Nigeria, le Kenya et la Tanzanie.

Dans cette interview, les co-fondateurs, Andrea Coleman, Barry Coleman et Randy Mamola, ainsi que la directrice Jeanette Wragg, expliquent à motogp.com l'évolution de la fondation et reviennent sur ce qui a été réalisé en 2008.

Comment s'est passée l'année pour Riders for Health ?
Jeanette Wragg – `Je pense que l'année 2008 a été un véritable succès dans le paddock MotoGP et sur les circuits. Nous avons récolté l'incroyable somme de 376 000€ et nous n'aurions pas pu le faire sans le soutien de tout le monde dans le paddock.´

`Cette saison, nous avons ajouté Indianapolis à notre traditionnel programme du Day of Champions - qui a maintenant quinze ans. Nous avons donc Indianapolis, Laguna Seca et Donington Park en Grande-Bretagne.´

`Nous avons aussi organisé des événements destinés à récolter des fonds au Sachsenring, à Assen, Catalunya, à Jerez et à Brno. A Brno, nous sommes aidés par Gordon Howell de Pole Position Travel, il s'occupe d'une vente aux enchères chaque année. Au Sachsenring, nous organisons une marche dans la pit-lane et nous avons de plus en plus de monde.´

`Nous avons terminé la saison à Valence où nous organisons le Day of Champions avec notre branche espagnole, Motos Solidarias. Ça a très bien marché. Tout le monde a apprécié. Les teams et les pilotes ont été fantastiques et ont offert une fantastique journée aux fans. Sam Lyon et Gavin Emmett nous ont aidé toute l'année, et nous les en remercions.´

Quels sont vos principaux projets actuellement ?
Andrea Coleman - `Nous avons deux projets pour lesquels nous sommes particulièrement enthousiastes. Le premier est un programme pour le Lesotho sur lequel nous travaillons avec la Fondation AIDS Elton John. Ils nous ont permis de nous installer au Lesotho, afin de former des techniciens et d'y placer un directeur qui gère un système avec 120 motos. Les travailleurs de la santé peuvent désormais atteindre les régions les plus isolées du Lesotho. C'est très important parce que le Lesotho est dans une situation sanitaire grave, particulièrement en ce qui concerne le VIH et la tuberculose, et nous sommes très heureux de pouvoir intervenir là-bas.´

`Le second projet concerne le Kenya où nous formons les femmes porteuses du VIH à aider leurs communautés. C'est très important, ces femmes sont souvent délaissées par les ministères de la santé, alors faire en sorte que le MotoGP les aident est à la fois vital et motivant pour nous.´

Quelles sont vos actions les plus importantes ?
Barry Coleman – `Nous ne fournissons pas de médicament ou de soin, mais en maintenant les véhicules des travailleurs de la santé en bon état, nous contribuons à apporter une aide sanitaire vitale aux villages les plus isolés.´

Quel effet cela fait de célébrer votre 20è anniversaire ?
Randy Mamola – Lorsqu'on m'a demandé de commenter les 20 ans qui se sont écoulés depuis que nous sommes allés en Somalie, j'ai pensé `wow, déjà 20 ans ?!´ En repensant au début, nous avons accompli beaucoup de choses qui n'auraient pas été possibles sans avoir Dorna, la FIM, les constructeurs, les teams et les pilotes de notre côté.´

`Aller en Somalie m'a permis de constater l'impact des récoltes de fonds à l'époque. Voir ce genre de choses change la vie. La machine que nous utilisons pour le plaisir, que les pilotes utilisent pour gagner leur vie et remporter des titres, est la même que celle qui permet d'offrir une aide médicale à onze millions de personnes en Afrique.´

`Savoir que nous avons réalisé autant de progrès, et avoir créé autant de liens avec le MotoGP, les ministères de la santé, des ONGs, des célébrités et des fabricants de médicaments est très encourageant et je suis très fier de tout le monde dans notre staff et de celui du MotoGP.´

Que souhaitez-vous développer dans les 20 prochaines années ?
Andrea Coleman – `J'aimerais que Riders for Health puisse fournir des milliers d'autres véhicules pour toucher des millions de personnes, celles qui ne devraient pas mourir de maladies pour lesquelles nous avons des traitements efficaces.´

TAGS 2008

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™