Troisième Forum Buckler 0.0 à Aragón

vendredi, 17 septembre 2010

Álex Crivillé, Juan Martínez, Héctor Barberá, Javier Alonso et Jeremy Ferguson ont discuté des nouvelles technologies de l’industrie motocycliste à l’occasion de la troisième édition du Forum Buckler 0.0.

Le troisième Forum Buckler 0.0, une initiative visant à promouvoir une conduite responsable, a eu lieu le week-end dernier à Aragón et a permis d’aborder le développement des nouvelles technologies utilisées sur les motos de course puis ensuite adaptées aux produits de série.

Álex Crivillé, l’ambassadeur de Buckler 0.0, était présent aux côtés du chef mécanicien de Nicky Hayden chez Ducati, Juan Martínez, de l’International Competition Manager de Dunlop, Jeremy Ferguson, de Javier Alonso, directeur général chez Dorna et membre de la Commission de Sécurité du MotoGP, ainsi que d’Héctor Barberá, le pilote du team Páginas Amarillas Aspar.

Les discussions ont notamment abordé le rôle de l’électronique dans la gestion du moteur, du freinage, de l’anti-patinage et de la consommation.

Juan Martínez a déclaré : “Pour la sécurité des pilotes, il est important que toutes les parties mécaniques de la moto soient testées. L’électronique permet de palier aux défaillances mécaniques et joue un rôle crucial dans la gestion du moteur. C’est un élément central en compétition mais aussi sur une moto conduite sur la route.”

Pour Crivillé, le Champion du Monde 500cc 1999, l’électronique “était une grande inconnue pour moi, je ne comprenais pas comment ça marchait. L’électronique fait partie du présent, pas du passé et de l’époque où les motos étaient dures à maîtriser. Avant les motos étaient très amusantes à piloter mais il manquait la sécurité fournie par l’électronique. J’ai fait plusieurs chutes à haute vitesse et ces systèmes auraient sûrement limité les dégâts causés par ces chutes. Ce qu’on a appris sur les circuits a permis de construire des motos de série plus sûres.”

Les pneus jouent aussi un rôle essentiel puisqu’ils transmettent la puissance de la moto sur la piste. L’adoption d’un fournisseur unique a mené à changer les méthodes de travail et les pilotes ont dû s’adapter aux pneus, ce qui n’a cependant pas limité le développent et Jeremy Ferguson explique justement qu’il s’agissait d’une “évolution et non pas d’une révolution.”

Donnant son point de vue sur les sujets abordés, Héctor Barberá, qui a été obligé d’étudier le fonctionnement des différents systèmes électroniques pour sa première saison dans la catégorie reine, a déclaré : “Nous avions l’anti-patinage pour les dernières courses 250cc en 2009 mais c’était très différent de ce que nous utilisons maintenant et les motos sont évidemment beaucoup plus puissantes en MotoGP. S’adapter à l’électronique a été l’une des choses les plus compliquées. Je suis d’accord pour dire que ces systèmes offrent plus de sécurité, avant nous avions l’habitude de voir beaucoup d’accidents causés par un mauvais contrôle de la puissance. Depuis l’introduction de ces systèmes, les accidents sont moins nombreux et le point positif est que nous développons les motos sur circuit pour ensuite voir les innovations adaptées aux motos de route.”

Javier Alonso a ajouté : “L’évolution est très positive. Nous pensons que le rôle de l’électronique dans la sécurité est très important. En MotoGP, nous continuerons à avancer de cette manière, en laissant chaque constructeur libre en ce qui concerne le développement. En revanche, en Moto2 nous souhaitons avoir une compétition plus équitable et nous ne pensons pas introduire ces options pour l’instant. Nous avons un motoriste unique qui est Honda et nous travaillons avec eux sur les évolutions qui arriveront sur les prochaines années. Nous ne savons pas encore si nous continuerons avec un moteur unique ou si la compétition sera ouverte à d’autres constructeurs, mais nous étudions la possibilité d’introduire plusieurs systèmes pour contrôler certains paramètres de la moto et ainsi progresser au niveau de la sécurité.”

Le Forum Buckler 0.0 pour une conduite responsable se réunira de nouveau au prochain GP espagnol, à Valence du 5 au 7 novembre, et abordera cette fois la sécurité sur la piste, sur le circuit et sur la route.

TAGS 2010

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™