Marc VDS prêt pour la course après un dernier test positif

Le Moto2™ est partenaire de
lundi, 7 mars 2011

Scott Redding et Mika Kallio sont désormais prêts pour l’ouverture du Championnat du Monde Moto2 au Qatar après une dernière séance de tests sur un circuit de Jerez frais et humide.

Après avoir réussi à boucler quelques tours lors de la première journée marquée par de mauvaises conditions climatiques, les deux pilotes du team Marc VDS Racing ont profité d’une météo plus clémente le lendemain pour faire un maximum de tours sur une piste sèche mais froide.

Redding a profité des tours qu’il a pu réaliser sur le sec pour peaufiner la mise au point de sa Suter MMXI, bouclant l’essentiel du programme prévu avant de chuter dans le très rapide septième virage en fin d’après-midi.

Pour Kallio, la journée a été particulièrement frustrante. Lors de sa première sortie de la voie des stands, il est tombé sur un trace d’eau laissée par Alex De Angelis, et il a dû passer quatre heures dans les stands pendant que ses mécaniciens remettaient sa moto en état. Malgré tout, le Finlandais a confirmé sa très bonne adaptation au Moto2 en signant un peu plus tard le quatrième temps de la séance. Le lendemain, Kallio n’a malheureusement bouclé que quelques tours, préférant s’économiser à cause d’une douleur au pouce droit, blessé et ayant doublé de volume après sa chute de la veille.

Redding a profité quant à lui de la dernière journée pour améliorer son feeling du train avant, ainsi que ses chronos et sa confiance. Le pilote britannique semblait en mesure de terminer cette séance d’essais dans le top 5, mais la pluie, qui aura causé quelques soucis aux pilotes durant ces tests de pré-saison, en a décidé autrement.

Scott Redding #45 : 1’43.5

“Jusqu’à présent, cette année, la météo joue le premier rôle. Toutes les séances d’essais ont en effet été perturbées par la pluie ou le vent. A Jerez, la grêle et la pluie nous ont obligés à nous contenter de boucler à peine quelques tours le premier jour dans de bonnes conditions. C’était mieux par la suite, mais j’ai eu du mal à trouver un bon feeling avec le train avant et c’est pour cela que je suis tombé dans le virage sept, sans que la moto ne me prévienne. Aujourd’hui fut sans nul doute le meilleur des trois jours en termes de météo et nous avons réussi à faire quelques progrès avec le train avant. Une fois que j’ai retrouvé confiance, les chronos sont d’ailleurs descendus assez facilement, mais pour être honnête, j’en ai un peu assez du testing maintenant. La première course au Qatar n’arrivera suffisamment tôt pour moi. J’ai hâte de retrouver la bagarre carénage contre carénage plutôt que de boucler des tours dans des conditions qui rendent le testing impossible. Il n’y plus longtemps à attendre, et j’ai hâte d’y être.”

Mika Kallio #36 : 1’44.00

“Nous savions que participer à une séance de tests supplémentaire à Jerez la semaine dernière était important, mais nous n’imaginions pas à quel point ça le serait avant de venir ici pour la dernière séance de l’hiver. Le premier jour a été gâché par la pluie, et le second je suis tout de suite tombé en roulant sur de l’eau laissée par un autre pilote. Nous avons perdu du temps pour remettre en état la moto qui était bien abîmée, mais j’ai heureusement réussi à bien surmonter la situation en terminant la journée dans le top 5. Je me suis blessé au pouce droit en tombant, et le lendemain il avait doublé de volume. Rien de grave, mais il me faisait mal et j’avais des difficultés à contrôler la poignée de gaz. Faire plus de kilomètres aurait été utile, mais nous savons depuis notre passage à Jerez la semaine précédente que nous sommes dans le rythme. J’attends maintenant avec impatience et confiance la première course au Qatar.”

Michael Bartholemy – Team Manager

“La grêle, la pluie et une grosse chute n’ont pas permis à Mika de boucler les kilomètres qu’il espérait pour la dernière séance d’essais. Heureusement, il a trouvé une bonne base de réglages la semaine dernière à Jerez, et il a confirmé hier, en rentrant dans le top 5, qu’il s’était bien adapté à la Moto2. Scott a connu des problèmes de train avant et sa chute hier n’a pas arrangé sa confiance. Mais son feeling et sa confiance se sont améliorés aujourd’hui avec quelques changements de réglages, et je suis certain qu’il aurait fini en meilleure position dans le classement de la feuille de temps si la météo n’avait pas encore fait des siennes en fin d’après-midi. Nous sommes prêts pour le Qatar, nos pilotes savent qu’ils ont le rythme pour se battre pour la victoire dès l’ouverture du championnat.”

Communiqué de presse Marc VDS Racing

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™