Le team Ducati en manque de réussite au Motegi

dimanche, 2 octobre 2011

Après avoir régulièrement progressé tout au long du week-end, Valentino Rossi et Nicky Hayden ont manqué de chance en course et n'ont pas pu profiter du travail réalisé sur la Desmosedici GP11.1.

Valentino Rossi s'est retrouvé dans le bac à gravier dès le premier tour au Grand Prix du Japon, suite à sa collision avec Jorge Lorenzo puis avec Ben Spies. L'Italien était évidemment déçu de voir sa course se terminer aussi tôt mais a au moins échappé à une éventuelle blessure.

Engagé dans un duel pour la quatrième place avec Álvaro Bautista en fin de course, Nicky Hayden est sorti de piste en entrant trop vite dans le virage n°1 et a perdu beaucoup de places. Contrairement à son coéquipier, l'Américain a pu repartir en piste et a fini en septième position.

Nicky Hayden :
"Notre moto allait bien ce week-end. Je n'étais que huitième ce matin mais j'étais régulier et ce week-end c'était la première fois que je me sentais compétitif ici. Tout le monde était nerveux au départ, Vale m'a touché en sortant du premier virage, je suis sorti de piste et j'ai perdu du temps. J'ai ensuite retrouvé un bon rythme et lorsque Casey m'est passé devant, j'ai voulu le suivre et dépasser Bautista mais je suis arrivé trop vite et je suis sorti de piste. C'est dommage parce que je pouvais faire un bon résultat avec tous les incidents qu'il y a eus. J'ai moi aussi commis une erreur et je suis désolé pour Ducati et toute l'équipe parce qu'ils avaient travaillé très dur."

Valentino Rossi :
"C'est vraiment dommage de quitter la course au bout de deux virages, surtout après tous les progrès que nous avions faits ce week-end. J'étais quatrième ce matin lors du warm-up et j'aurais pu tourner dans les 1'46. Je pense que notre choix de pneus pour la course, dur à l'arrière et tendre à l'avant, était correct. Etant donnés tous les problèmes qu'ont eus Stoner, Simoncelli et Dovizioso, nous aurions peut-être pu nous battre pour le podium et ça aurait été vraiment bien pour nous. Nous avons été malchanceux. Lorenzo est passé près de l'herbe dans le premier virage et il a soudainement bougé pour corriger sa trajectoire. Il ne m'avait pas vu parce que j'étais un peu derrière. Il m'a touché et le contact m'a poussé vers Spies, qui a touché le levier de mon frein avant. C'était un contact normal mais au mauvais endroit et au mauvais moment. Nous avons quand même bien travaillé ce week-end et nous avons été plus compétitifs que d'habitude. Nous traversons une période difficile et j'espère que nous sommes sur la bonne voie."

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™