Lorenzo ne pouvait pas faire mieux

dimanche, 2 octobre 2011

Deuxième du Grand Prix du Japon, le Champion du Monde en titre a reconnu l'excellence de Dani Pedrosa, vainqueur de l'épreuve, sur le piste du Motegi et a de son côté réalisé une solide performance.

Suite aux nombreux incidents qui ont ponctué le début du Grand Prix du Japon et notamment la sortie de piste de Casey Stoner en tête de la course, Jorge Lorenzo s'est installé dans le sillage de Dani Pedrosa et s'est maintenu en seconde position jusqu'à l'arrivée, pour obtenir un très bon résultat étant donnée la domination des Honda sur la piste du Motegi et réduire l'écart sur Stoner au Championnat à quarante points.

Après avoir souffert de son intoxication alimentaire au début du week-end, Ben Spies était en bien meilleure forme pour la course et a tout de suite essayé de s'installer dans le groupe de tête, jusqu'à ce que Valentino Rossi ne le percute et ne force l'Américain à sortir de piste. Spies a cependant pu repartir et faire un superbe comeback pour prendre la sixième place, maintenant un rythme similaire à celui des deux leaders. Le pilote du team Yamaha Factory Racing est désormais cinquième du classement général, avec 17 points d'avance sur Rossi, avant les trois dernières courses de la saison.

Jorge Lorenzo :
"Je ne m'attendais pas à une course aussi étrange, Casey est parti trop large et Dovi a été pénalisé. Après ça je pensais pouvoir me battre avec Dani mais il allait de plus en plus vite. Je crois qu'il était inspiré aujourd'hui et il était vraiment à un très haut niveau. Il a pris la victoire et je n'ai pas pu le suivre. Actuellement, il nous est quasiment impossible de gagner mais nous avons quand même des possibilités ! Un grand merci à toute mon équipe, qui a travaillé très dur pour me fournir une moto compétitive ce week-end et merci à tous les Japonais qui sont venus nous soutenir."

Ben Spies :
"Le bilan est évidemment mitigé, nous avions pris un excellent départ et la moto répondait très bien. J'étais en parfaite position, juste derrière Dovi, puis j'ai été percuté à l'arrière. Je n'ai gardé qu'une main sur le guidon et je ne contrôlais pas bien ce qui se passait quand je suis arrivé dans le bac à gravier. J'ai essayé de ralentir autant que possible avant de tomber. Une fois revenu en piste, je savais qu'il y avais des pilotes plus lents et que je pouvais marquer pas mal de points. J'ai mis la tête dans le guidon et j'ai attaqué, en pensant terminer dans le top 10. J'ai rattrapé beaucoup de monde, je faisais de très bons chronos et au final c'est un bon résultat étant données les circonstances. D'un autre côté c'est dommage parce que j'aurais pu tourner dans les 1'46s tout au long de la course et me battre pour le podium. C'est la course, c'est nul mais c'est comme ça. Je n'ai pas à mettre la faute sur qui que ce soit, c'est juste dommage, il faut aller de l'avant."

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™