Transcription de la conférence de presse de Carmelo Ezpeleta

Carmelo Ezpeleta Press Conference Transcript
jeudi, 11 octobre 2012

Quelques instants avant la conférence de presse des pilotes de jeudi après-midi au Twin Ring Motegi, Carmelo Ezpeleta, le CEO de Dorna Sports, avait préalablement réuni les médias pour revenir sur l'annonce concernant le Championnat du Monde Superbike.

"Le motif de cette conférence de presse, comme vous le savez déjà, est l'annonce que Bridgepoint, la compagnie mère d'Infront Sports and Media et de Dorna, a faite la semaine dernière au sujet de Dorna et d'Infront Motorsports, qui organise le World Superbike."

"Il y a un ans, même un petit peu plus d'un an, Bridgepoint, qui est le principal actionnaire de Dorna Sports, a fait l'acquisition d'Infront Sports and Media, le propriétaire d'Infront Motorsport, qui organise le World Superbike. Depuis cette acquisition, nous avons eu plusieurs réunions avec Infront Motorsports pour essayer d'adapter les règlements techniques des deux championnats. C'était l'objectif principal de Bridgepoint, penser les deux championnats en même temps, ce qui peut générer beaucoup de bénéfices et aussi entraîner des synergies."

"Nous avons eu plusieurs réunions l'an dernier, d'abord à Madrid, puis à Rome, Paris et finalement à Donington, avec l'objectif d'accommoder les règlements. Et ça n'a pas été possible. La décision de Bridgepoint a finalement été de maintenir deux championnats, deux championnats distincts, qui seront tous les deux gérés par Dorna Sports."

"Pour l'an prochain, tout continuera comme avant, le MotoGP et le WSBK continueront de la même manière, avec les mêmes organisations et les mêmes règlements. Et à partir de maintenant, avec la FIM, les constructeurs, les circuits et les teams, nous allons essayer de nous adapter à un contexte économique difficile pour que les deux championnats continuent et puissent grandir ensemble. Il y aura aussi une collaboration avec Infront Sports and Media sur d'autres aspects des deux championnats."

Est-il vrai que la propriété du championnat Superbike a été attribuée à Dorna ?
"Oui, c'est exact."

Pourquoi n'a-t-on pas encore eu la nouvelle règlementation pour le Superbike, annoncée par M. Flammini dimanche dernier ? Est-ce que d'autres changements sont prévus ou bien est-ce simplement une question de temps ?
"Pour 2013, le règlement sera celui qui a été approuvé par la FIM et Infront Motorsports. Pour 2014, nous allons évidemment travailler avec les constructeurs et les différentes instances concernées pour changer le règlement. Nous pensons qu'avoir un championnat de motos de série qui utilise 39 moteurs par saison, alors que nous en avons six en MotoGP, n'est pas très correct, et nous devons aussi assurer à chaque championnat son propre esprit. L'un sera une compétition basée sur des motos de série, et l'autre sur des prototypes. C'est quelque chose que nous verrons d'abord avec la FIM et ensuite avec les constructeurs engagés dans les deux championnats."

Espérez-vous convaincre BMW, Kawasaki, Aprilia et Suzuki de rejoindre le MotoGP™ pour 2014 ?
"Non, je n'essaye de convaincre personne. L'obligation de l'organisateur d'un championnat est d'établir, avec la FIM, un règlement technique. Mais il me semble évident que les règlements actuels, dans les deux championnats, engendrent trop de coûts et nous devons donc résoudre ça. Dans le championnat MotoGP, nous travaillons avec la MSMA depuis longtemps mais il y a une contradiction si nous essayons de réduire les coûts et les performances en utilisant seulement six moteurs, la MSMA propose même de n'en avoir que cinq pour l'an prochain, alors que le Superbike, qui est censé se baser sur des motos de série, en utilise 39."

Qui dirigera le Championnat du Monde Superbike ?
"Nous sommes actuellement en discussion pour savoir qui le dirigera précisément mais ce sera sous la tutelle de Dorna. Dorna supervisera les deux championnats."

En termes d'électronique, nous savons ce que vous étudiez pour le MotoGP™ mais quel est l'avenir de l'électronique en WSBK ?
"Il est encore trop tôt pour parler d'électronique ou de quoi que ce soit. Il n'y aura de toute façon pas de changement en 2013."

Pensez-vous qu'il sera désormais plus facile pour Dorna de trouver un accord avec les constructeurs pour les prochains règlements ?
"Pas forcément. Toutes les décisions concernant le MotoGP sont prises avec l'accord de toutes les parties concernées et nous continuerons sur ce modèle. Il est important de prendre des décisions rationnelles et viables du point de vue économique. La situation économique est difficile, nous ne savons pas combien de temps ça durera. Je suis convaincu que tout le monde le comprend très bien."

Est-ce que ça signifie que vous aurez des réunions différentes avec les constructeurs pour les deux championnats ?
"Les discussions techniques seront séparées parce que les constructeurs ne sont pas les mêmes dans les deux championnats."

En ce qui concerne le calendrier, le MotoGP™ et le Superbike ont quatre ou cinq dates qui coïncident. Est-ce qu'il y aura des changements pour 2013 ?
"Pour 2013, les calendriers seront ceux qui ont été présentés. Les deux sont provisoires, il pourrait donc y avoir des changements, mais il est évident qu'il peut y avoir des conflits."

Pour 2014, vous voulez introduire un ECU standard pour tout le monde, est-ce que vous resterez sur cette idée ou bien accepterez-vous d'autres idées proposées par les constructeurs au cours de l'an prochain ?
"Nous acceptons toujours d'autres idées. Nous ne sommes pas 'en faveur' d'un ECU standard ou d'une limitation du régime moteur, ce que nous désirons, c'est réduire les coûts et offrir plus de spectacle. C'est l'objectif principal pour les deux championnats, réduire les coûts et offrir plus de spectacle."

Avez-vous eu des réunions avec les membres de la MSMA après l'annonce ?
"Entre l'annonce et aujourd'hui, non. Nous étions en voyage. Nous discutons avec tout le monde et nous parlons avec toutes les parties concernées à chaque Grand Prix. Nous en discuterons avec eux s'ils le souhaitent. Les Grands Prix sont habituellement l'occasion de tenir des réunions, il n'y a pas de réunion spéciale en dehors, mais nous en parlerons évidemment avec tout le monde."

Est-il plus facile de discuter avec Honda de cette position ?
"Il est toujours facile de discuter avec Honda. Nous n'avons aucun problème avec Honda, Yamaha ou Ducati, qui sont les trois constructeurs engagés dans le Championnat du Monde MotoGP™ et avec qui nous discutons continuellement. Nous sommes heureux d'avoir l'opportunité de parler avec les constructeurs de la façon de diriger le championnat."

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™