En tête à tête avec Andrea Dovizioso

Dovizioso interview pre 2012 season
jeudi, 19 janvier 2012

Andrea Dovizioso s'est confié à motogp.com pour parler du nouveau chapitre de sa carrière qu'il ouvre en 2012 avec le team Yamaha Tech3 ainsi que de sa récente opération. L'Italien est également revenu sur sa dernière saison avec Honda, qu'il avait finie à la troisième place du Championnat MotoGP™.

Comment te sens-tu après ta récente opération - "comme neuf" comme tu l'avais dit sur Twitter ?
"C'était très douloureux après la chute. Heureusement, ça faisait plusieurs années que je n'avais pas chuté et l'opération s'est bien passée. C'était encore un peu douloureux après mais il faut s'y faire lorsqu'on veut être pilote. Maintenant je me prépare simplement pour le prochain Test en Malaisie."

Est-ce que ça peut affecter ton adaptation à la Yamaha ?
"Je ne peux pas savoir comment je me sentirai sur la moto en Malaisie, ce ne sera que 23 jours après l'opération et ça ne fait pas beaucoup. Ils ont fait du très bon travail durant l'opération et je pense que je serai prêt pour le test mais ces premiers essais seront difficiles. Remonter sur la moto après trois mois d'absence est toujours difficile et le circuit de Sepang est en plus très exigeant au niveau physique, et il y a en plus la chaleur et l'humidité qui rendent les conditions difficiles. Je pense et j'espère que je serai en mesures de comprendre la moto. Peut-être que je serai à 100% pour le second Test et que je pourrai alors comprendre plus de choses."

Chaque année, plusieurs pilotes se blessent en motocross ou dans d'autres disciplines durant l'hiver mais ils insistent tous sur le fait que c'est une partie cruciale de leur entraînement. Qu'est-ce que t'apporte le motocross en termes de condition physique mais aussi au niveau du pilotage et des sensations ?
"Le motocross est une discipline vraiment très différente du MotoGP mais c'est le seul moyen que nous avons pour nous entraîner durant l'hiver. Je suis un passionné de motocross et je sais aussi qu'il est important de continuer à m'entraîner. Chacune de mes sorties en motocross est une séance d'entraînement, ce n'est pas juste pour faire des tours et m'amuser avec mes amis. Pour moi c'est important pour deux raisons : pour l'entraînement et parce que c'est l'une de mes passions."

Est-ce que tu as particulièrement observé les pilotes Yamaha pour voir comment se comportait la moto sur les derniers GP de la saison 2011 ?
"J'essaye de comprendre comment fonctionne la Yamaha depuis beaucoup plus longtemps. On étudie toujours les autres motos, surtout lorsqu'on est dans un team officiel. J'étudie la Yamaha depuis ma première année en MotoGP mais on ne peut pas vraiment comprendre les points forts, et surtout les points négatifs, d'une moto tant que l'on ne l'a pas essayée. On peut comprendre certaines choses mais pas tout."

Est-ce que tu t'entends bien avec Cal Crutchlow ? Après avoir passé plusieurs saisons 'seul' chez Honda, est-ce que tu es content d'avoir un coéquipier pour 'partager' des choses ou est-ce que ce sera ton premier rival ?
"Je suis content de faire équipe avec Cal, c'est un bon gars et je pense que c'est un aussi un très bon pilote. Il n'avait pas vraiment l'expérience des championnats du monde en Superbike et Supersport, encore moins en MotoGP, mais il est là et ça signifie qu'il a vraiment du talent. Je pense que personne ne sait où se situent ses limites parce qu'il n'a fait qu'une année en MotoGP et qu'il a chuté plusieurs fois, mais je pense qu'il peut vraiment être compétitif. Je ne sais pas jusqu'à quel point mais je suis très content de travailler et de développer la moto avec lui."

Après avoir passé presque toute ta carrière en GP chez Honda (après une première wildcard avec Aprilia), comment s'est passée la séparation à la fin de la saison 2011 ? Est-ce que tu penses que ta dernière saison et tes résultats n'ont pas suffisamment été appréciés ?
"Je pense que mes résultats de 2011 ont été très bons mais ils n'étaient évidemment pas suffisants. Vu d'en dehors, on ne peut comprendre le niveau auquel nous sommes. Personne ne peut être 100% satisfait de la troisième place. Ici les gens savent qu'il est très difficile de décrocher la troisième place, je suis content de ce résultat mais je vise plus haut. C'était cependant très important pour moi l'an dernier, surtout après la dernière course avec Dani."

Est-ce que regarder ta fille grandir change la façon dont tu abordes la compétition ?
"J'ai beaucoup changé depuis que ma fille est née. J'ai eu mes meilleurs résultats ces deux dernières années et tout a une saveur différente maintenant, ça a été un évènement spécial pour moi. Je suis vraiment très heureux d'être père, je suis très jeune mais je pense que ça a aidé mes résultats. Peut-être que devenir père m'a rendu plus fort parce que je suis encore jeune et que je ne me dis pas encore que je suis vieux et que je dois me concentrer sur ma famille."

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™