Elena Rosell rejoint le team Moto2™ QMMF Racing pour 2012

Le Moto2™ est partenaire de
mercredi, 1 février 2012

Elena Rosell disputera le Championnat du Monde Moto2™ 2012 avec le team de la Qatar Motor and Motorcycle Federation (QMMF) aux côtés de Damian Cudlin, et motogp.com s'est entretenu avec elle pour discuter de sa carrière et de ses objectifs pour cette saison.

Elena Rosell sera la première femme à courir dans le Championnat du Monde depuis l'Allemande Katja Poensgen, qui avait quitté la catégorie 250cc en 2003, ainsi que la première Espagnole à s'engager en Grand Prix.

Rosell était déjà entrée dans l'histoire l'an dernier lorsqu'elle avait fait ses débuts en Moto2 avec le team Aspar. Non-qualifiée à Assen à cause d'une chute, elle avait terminée 33ème à Aragón puis 25ème à Valence après avoir doublé neuf pilotes, dont Joan Olivé et Simone Corsi.

Comment est-ce tu abordes cette première saison dans le Championnat du Monde ?

"C'est incroyable, c'est quelque chose dont je rêve depuis longtemps et c'est en train de devenir une réalité. En vérité, ça fait longtemps que nous en parlons mais ma place dans le team vient tout juste d'être confirmée. Je suis ravie que les négociations aient abouti."

Comment est-ce que tu penses t'en sortir en Moto2, une catégorie réputée pour sa haute compétitivité ?
"Cette année j'ai essayé d'en apprendre le plus possible, aussi vite que possible, parce que la grille comprend de très bons pilotes, il n'y a pas beaucoup de pilotes avec aussi peu d'expérience que moi. Ce sera difficile parce que je vais devoir apprendre la majorité des circuits mais je suis prête et je pense que ma détermination m'aidera à surmonter les obstacles."

Le fait d'être une femme va t'attirer beaucoup d'attention…

"Oui, on en parle toujours, en bien mais aussi en mal, et ce sera aussi le cas cette année. J'ai la chance d'avoir beaucoup de gens qui me soutiennent, il y a toujours des opinions opposées mais ces choses ne m'affectent pas. Il faut donner le maximum, faire de son mieux, et je crois que c'est comme ça que je gère les choses."

Plusieurs femmes t'ont précédé dans le Championnat du Monde, comme Taru Riine, Tomoka Igata et Katja Poensgen. Est-ce que tu as des objectifs par rapport à ce qu'elles ont fait ?
"Je ne connais pas vraiment leurs carrières. Je sais que Katja Poensgen a marqué des points mais c'est tout, et je n'ai pas envie de me comparer à elles. Je veux travailler pour moi-même et en tant que pilote, si mes résultats s'améliorent et servent de référence à d'autres, ce sera très bien. Je dois essayer de faire de mon mieux pour moi-même, ainsi que pour les sponsors et le team qui croient en moi."

Quels sont tes plans pour la pré-saison avec la Moriwaki MD 600 ?
"Il y a un test la semaine prochaine à Valence, puis un autre à Jerez, et un dernier encore à Jerez. Je vais donc avoir pas mal de temps de piste. En fait, j'ai passé plus de temps en piste ces derniers jours que toute l'année dernière avec Suter en Moto2 (dans le Championnat d'Espagne)."

Est-ce que tu as récupéré de ta blessure à l'omoplate ?

"Je la sens encore parfois. J'ai repris l'entraînement le 12 janvier mais avant ça je ne pouvais rien faire. Maintenant j'essaye de faire du supermoto ou du motocross chaque semaine, c'est parfois douloureux mais je suis suffisamment forte. Je m'entraîne comme une folle et je ne fais presque que de la moto, je pense que c'est une bonne façon de se préparer."

Est-ce que tu penses marquer des points en Moto2 ou même atteindre le podium ?
"Je crois que ce n'est pas réaliste. Il faut être conscient du niveau des autres compétiteurs, ceux contre qui je vais courir ont en plus beaucoup d'expérience. Ce sera difficile mais les résultats auront encore plus de valeur. Je dois faire de mon mieux et j'essayerai de tirer parti de mon expérience sur les circuits que je connais déjà."

Et nous aurons peut-être de bonnes surprises…
"J'espère !"

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™