Scénario catastrophe pour Dani Pedrosa

dimanche, 16 septembre 2012

Victime de problèmes techniques sur la grille et recalé en dernière position pour le départ du Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, le pilote du team Repsol Honda s'est ensuite fait sortir dès le premier tour et se retrouve à 38 points de Jorge Lorenzo, vainqueur de l'épreuve.

Le drapeau jaune sorti au dernier moment en raison des soucis rencontrés par Karel Abraham juste avant le départ de la course a plongé la grille MotoGP™ dans la confusion à Misano et a forcé les teams à se préparer pour un second départ. Les mécaniciens de Pedrosa se sont retrouvés face à une roue avant bloquée au moment de retirer la couverture chauffante, ce qui a inévitablement retardé le pilote espagnol. Le problème, situé au niveau des freins, a été résolu une fois le temps imparti écoulé et Pedrosa s'est ainsi retrouvé dans l'obligation de partir de la dernière position.

Grâce à un bon départ, le pilote du team Repsol Honda est passé de la 21ème à la 8ème position dès le premier enchaînement mais a ensuite été percuté par Héctor Barberá dans le virage n°6, dans un accident qui signifiait l'abandon pour les deux Espagnols.

Dani Pedrosa :
"C'était le chaos total, beaucoup de choses se sont passées en même temps. Tout a commencé avec le second départ et la procédure n'était pas claire du tout. Personne ne savait si c'était une minute, trois minutes, si nous pouvions mettre les couvertures chauffantes ou non… Le nombre de tours pour la course n'arrêtait pas de changer, 26, 27… Puis on nous a soudainement dit qu'il n'y avait qu'une minute avant le départ, sans l'afficher, sans aucun signalisation. Les mécaniciens ont dû se précipiter et quand ils ont voulu enlever la couverture chauffante de pneu avant, la roue était bloquée et ils n'ont pas réussi à la bouger. Ils n'avaient pas le droit de toucher à la moto parce qu'il n'y avait qu'une minute avant le départ et ils m'ont donc remis sur la grille. J'ai essayé de rester concentré, de ne pas faire d'erreur dans le premier tour, de passer un maximum de pilotes et je devais être huitième ou neuvième lorsque Barberá m'a percuté par derrière et après ça, c'était fini. Je suis très énervé parce que bien que ce soit facile à dire maintenant, j'avais mes chances de remporter cette course, même en partant de la dernière position. Maintenant, le Championnat va évidemment être beaucoup plus compliqué pour moi mais je vais continuer comme avant. Nous avons fait tout notre possible, la moto fonctionne très bien et de mon côté je pilote bien. Pour moi, ce n'est pas terminé. Il y a encore cinq courses et nous allons faire de notre mieux."

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™