Rossi et Spies animent le mercato avant le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis

Press Conference Laguna Seca
jeudi, 26 juillet 2012

Présent lors d'une conférence de presse à laquelle participaient également Jorge Lorenzo, le leader du Championnat, Casey Stoner, Valentino Rossi et Colin Edwards, Ben Spies a confirmé sa décision de quitter Yamaha à la fin de l'année mais n'a toujours rien dit quant à son avenir.

Après avoir annoncé en début de semaine son intention de quitter Yamaha à l'issue de la saison 2012, Ben Spies a pu s'exprimer face aux médias jeudi à Laguna Seca, lors de la conférence de presse précédant le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis, et a déclaré : "Ça faisait un moment que j'avais pris cette décision et je pense que c'était le bon moment pour l'annoncer puisque les autres pilotes négocient actuellement leurs contrats. C'est une décision qui repose sur beaucoup de raisons, je voulais me débarrasser du stress, faire ce dont j'ai envie et finir la saison en beauté. Je n'ai rien d'autre à dire pour l'instant, je parlerai de mon avenir plus tard. Ça ne va rien changer. Ici, à Laguna, nous allons évidemment nous donner à 100%, nous voulons montrer de quoi nous sommes capables et ce dont la moto est capable pour le team. Rien ne change au niveau de notre engagement. J'ai simplement pris une décision, je voulais me débarrasser d'un poids en l'annonçant et maintenant que c'est fait, je me sens plus libre et je vais pouvoir me concentrer sur ce que j'ai à faire."

L'annonce de l'Américain a logiquement relancé de nombreuses rumeurs pour le mercato de 2013 et notamment au sujet de Valentino Rossi, qui courrait chez Yamaha avant de rejoindre Ducati et qui n'a pas encore fait son choix pour la saison prochaine. L'Italien a affirmé : "La situation est assez claire. Je n'ai pas encore pris de décision, il est encore un peu trop tôt. J'ai beaucoup parlé de l'an prochain avec Ducati et j'attends toujours des informations concernant des éléments importants. J'ai aussi d'autres options pour l'an prochain. Je pense que tout sera un peu plus clair dans quelques semaines. Je pense que je prendrai une décision quant à ce que je ferai l'an prochain durant la trêve."

Après avoir été interrompu par un problème technique au Test Officiel du Mugello, Rossi ne disposera pas d'autant de nouveautés qu'il l'espérait pour la course de Laguna Seca et a précisé : "Nous avons plus ou moins la même moto qu'au Mugello et nous devrons attendre encore un peu pour avoir plus de changements. C'est une piste très difficile et très différente des autres. C'est un tracé à l'ancienne, avec des montées et des descentes, c'est une piste piège mais je l'aime bien. Ça ne s'était pas trop mal passé l'an dernier avec Ducati, nous avions trouvé un bon rythme en fin de course mais cette année nous devrons être plus rapides sur les premiers tours, afin d'essayer de suivre le groupe de tête. Nous avons déjà quelques idées à tester au niveau des réglages et nous allons essayer de progresser tout au long du week-end."

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), qui est solidement installé en tête du Championnat suite à sa victoire au Mugello, aborde la manche américaine en pleine confiance et a commenté : "Nous avons pu remporter la victoire au Mugello et maintenant nous avons une assez bonne avance. Ce ne sont que dix-neuf points mais c'est toujours mieux que rien. Maintenant nous nous retrouvons sur un circuit où j'ai toujours été rapide et c'est toujours spécial de courir ici aux Etats-Unis. C'est un circuit où j'ai chuté plusieurs fois en qualifications et aussi en course en 2008 mais j'y suis toujours à l'aise. Le tracé est fluide mais il est aussi très court et la course sera donc difficile sur le plan physique, probablement autant que celle du Sachsenring. Quoi qu'il en soit, nous sommes prêts, en pleine forme et nous avons une moto qui fonctionne vraiment bien cette année."

Casey Stoner (Repsol Honda), qui s'était imposé à Laguna l'an dernier, espère de son côté se relancer après avoir aligné deux résultats négatifs au Sachsenring et au Mugello. "Les deux dernières courses ne se sont passées comme nous l'espérions," a affirmé le Champion du Monde en titre. "J'ai fait deux grosses erreurs. Nous avions le rythme pour nous battre pour la victoire au Sachsenring et nous aurions pu jouer le podium au Mugello, mais pas plus. J'ai fait une erreur en arrivant dans Correntaio et après ça, ma course était terminée. Nous avons testé un nouveau moteur (lors du Test qui suivait le GP), c'était très positif, il est puissant mais moins abrupte et a plusieurs petits avantages qui font que nous en sommes assez contents. En ce qui concerne le châssis, je n'ai pas senti d'amélioration par rapport à celui que nous avions avant et nous n'utiliserons donc pas le nouveau ici."

L'Australien a aussi donné son avis sur le circuit californien et a ajouté : "Laguna est une piste très particulière et je pense que s'il y avait un ou deux passages un peu plus rapides, ce serait probablement la meilleure piste au monde. Elle est très technique, il y a beaucoup d'endroits où l'on part vite à la faute, dans des virages ou des freinages aveugles. C'est cependant une piste où on se fait vraiment plaisir, bien qu'elle soit assez courte."

En difficulté avec le projet CRT de NGM Mobile Forward Racing, Colin Edwards contemple la possibilité de changer de machine après avoir testé les FTR-Honda et BQR-FTR en Italie et a annoncé qu'un changement pourrait avoir lieu après la course de ce week-end. "Jusqu'ici, la saison a été difficile," a déclaré le Texan. "Il y a des rumeurs qui disent que nous passerons sur Aprilia à Indianapolis. Nous n'allons pas battre de prototype avec ça mais c'est au moins la meilleure CRT qu'il y ait en ce moment. Si nous faisons ce changement, ce sera déjà un pas en avant."

 

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™