Lorenzo : "Dani était un cran au-dessus aujourd'hui"

dimanche, 19 août 2012

Deuxième du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis, le leader du Championnat n'a pas eu de mal à s'admettre largement vaincu par son compatriote Dani Pedrosa tandis que son coéquipier Ben Spies a été victime d'une casse moteur alors qu'il était clairement en lice pour le podium.

Jorge Lorenzo, qui était l'un des deux seuls pilotes à avoir choisi le pneu arrière tendre pour la course, a perdu deux places au départ mais a ensuite pu revenir derrière son coéquipier Ben Spies, qui occupait la seconde position. Suite à l'abandon de l'Américain, Lorenzo s'est retrouvé derrière Dani Pedrosa et a essayé de rattraper son rival, sans grand succès. Le Majorquin a cependant marqué vingt importants points pour sa saison 2012 et sera déterminé à obtenir un autre podium le week-end prochain à Brno.

Spies s'est de son côté vu privé d'une belle opportunité de signer son premier podium de la saison par une casse moteur en début de course. Le Texan était particulièrement déçu de ce dénouement, surtout qu'il était parvenu à mener dans le second tour, avant d'être doublé par Pedrosa puis abandonné par sa mécanique.

Jorge Lorenzo :
"Nous pensions que le pneu tendre pouvait couvrir la course et nous savions que c'était un choix risqué. Ça ne se passait pas si mal au début, je pouvais suivre Ben et Dani. Ben a ensuite eu une casse moteur, ce qui m'a aidé puisque j'ai gagné une place mais je suis désolé pour lui. Dani était un cran au-dessus aujourd'hui et il avait l'avantage du pneu dur en fin de course. La seconde place reste un bon résultat, c'était le mieux que nous pouvions faire aujourd'hui et les points sont importants pour le Championnat."

Ben Spies :
"J'ai encore manqué de chance aujourd'hui. J'avais chuté hier et honnêtement je ne savais pas si j'allais être à 100% pour la course. J'ai essayé de dormir un maximum et les physio ont fait un travail remarquable. J'ai pris un assez bon départ et je me sentais très bien. Quand Dani m'est passé devant, je pouvais voir qu'il sollicitait davantage son pneu arrière et mon plan était de ne pas lui laisser plus de trois secondes d'avance et d'attaquer à la fin. Une fois qu'il m'est passé devant, ma moto a commencé à ralentir, je ne savais pas ce qu'il se passait et tout a soudainement lâché. J'ai essayé de m'écarter de la trajectoire aussi vite que possible. Je suis déçu, surtout pour le team. Je pense que nous avions clairement la seconde place et que nous aurions même pu nous battre pour la victoire."

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™