Masbou : "Il va falloir compter sur nous"

jeudi, 7 juin 2012

Cinquième du Grand Prix Aperol de Catalogne, Alexis Masbou a égalé son meilleur résultat le week-end dernier à Montmeló et a aussi montré qu'il avait les moyens de se battre aux avant-postes.

Arrivé en Grand Prix en 2005, Alexis Masbou réalise actuellement le meilleur début de saison de sa carrière et a, malgré ses abandons à Losail et au Mans, pris une neuvième place et deux cinquièmes places, dont celle du week-end dernier, sur les cinq premières manches du Championnat du Monde Moto3™.

Le pilote du team Caretta Technology, qui s'est aussi qualifié en deuxième ligne à deux reprises cette saison, a réalisé une très bonne course dimanche dernier au Grand Prix Aperol de Catalogne et n'avait jamais été aussi proche de son premier podium. Parti septième, l'Albigeois a eu un premier tour compliqué mais est vite revenu dans le groupe qui poursuivait Maverick Viñales, vainqueur suite à son échappée, et a joué la seconde position jusqu'au dernier tour. S'il a finalement dû se contenter d'une cinquième place, sa seconde cette saison et son meilleur résultat en date, Masbou était cependant ravi de s'être montré aussi compétitif et espère maintenant devenir l'un des réguliers de la lutte pour le podium.

Alexis Masbou :
"Ça s'est plutôt bien passé. On a été bien placé durant tout le week-end. La première journée a été un peu plus difficile mais on a pu résoudre nos problèmes le samedi et j'étais cinquième de la troisième séance d'essais libres. Les qualifications se sont aussi bien passées, j'étais dans les trois premiers pendant presque toute la séance mais malheureusement, je me suis fait percuter par Oliveira dans les derniers tours et je n'ai pas pu améliorer mon chrono avec les pneus neufs. J'étais un peu déçu parce qu'on était septième alors qu'on avait les moyens de faire mieux mais ça restait une bonne séance pour moi."

"Pour la course, j'ai pris un bon départ, j'étais sixième avant le premier virage et puis il y a Kornfeil qui a failli taper la roue arrière d'Oliveira et qui est venu me sortir dans le deuxième virage. Je suis reparti quinzième et je suis remonté très vite, en faisant deux fois le meilleur temps sur les quatre premiers tours. J'étais très content, très à l'aise, et ensuite il y a eu beaucoup de bagarre avec Faubel, Cortese, Oliveira et Rins. A dix tours de l'arrivée, une fois que Viñales avait réussi son échappée, tout le monde s'est réuni dans le même groupe pour jouer le podium, et mon objectif était de rester aux avant-postes de ce groupe pour ne pas avoir à prendre de risque. Le problème, c'est qu'à Barcelone, si on est premier dans le dernier virage, on se fait forcément doubler par quelqu'un qui profite de l'aspiration sur la ligne droite. Je voulais rester devant Louis (Rossi) parce que son pot d'échappement s'était détaché et que je ne voulais pas qu'il se décroche juste devant moi. Je commence le dernier tour en quatrième position dans la ligne droite, je passe deuxième du groupe au premier freinage et j'ai ensuite essayé de doubler Cortese mais il a bien fermé la porte. A l'entrée du stadium, Oliveira tente de me doubler et me bouscule un peu, j'ai failli chuter et Louis a aussi réussi à passer devant. Je finis cinquième, je suis content de ma course mais un peu déçu de ne pas être sur le podium. On a au moins montré qu'on était capable de jouer devant et c'est pas si mal."

"On était vraiment en bonne position. J'étais tout le temps entre la deuxième et la quatrième places en fin de course. On a montré qu'on était compétitif et qu'il fallait compter sur nous."

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™