Victoire héroïque de Louis Rossi au Mans

france le mans moto3 race rossi
dimanche, 20 mai 2012

Vainqueur sous une pluie battante au Monster Energy Grand Prix de France, Louis Rossi s'impose pour la première fois de sa carrière et succède à Mike di Meglio comme dernier Français à remporter l'épreuve du Mans. Alberto Moncayo et Alex Rins complètent le podium d'une course dont seuls quinze pilotes ont rallié l'arrivée.

Louis Rossi (Racing Team Germany) a brillamment remporté sa toute première victoire en Grand Prix dimanche au Mans, dans des conditions extrêmement difficiles et sur une piste qui a piégé la moitié des pilotes de la catégorie Moto3™.

Parti de la quinzième position, le Français, dont le meilleur résultat avant le Grand Prix était une neuvième place, a réalisé une bonne entame de course pour suivre un groupe de tête composé par Maverick Viñales (Blusens Avintia), Alberto Moncayo (Bankia Aspar), Zulfahmi Khairuddin (AirAsia-SIC-Ajo), Héctor Faubel (Bankia Aspar) et Luis Salom (RW Racing GP).

Après les premières chutes de Nicklas Ajo (TT Motion Events Racing) et de Brad Binder (RW Racing GP) dès le deuxième tour, Alexis Masbou (Caretta Technology), parti cinquième, Romano Fenati (Team Italia FMI) et Kenta Fujii (Technomag-CIP-TSR) se sont également faits piéger par les conditions de piste et ont été contraints à l'abandon.

En tête à la mi-course, Faubel a été le premier leader à chuter, peu avant que Salom, Oliveira et Viñales ne connaissent le même sort, en étant tour à tour passés en première position. La chute de Viñales a permis à Louis Rossi, qui était revenu sur les talons du Catalan, de se retrouver en tête pour le dernier tiers de la course.

Contrairement à ses prédécesseurs, Le Manceau n'a pas craqué et a su éviter les nombreux pièges présents sur la piste pour s'assurer une première victoire en Grand Prix, la première victoire française au Mans depuis celle de Mike di Meglio en 2008.

Les deuxième et troisième places sont revenus à Alberto Moncayo (Bankia Aspar) et Alex Rins (Estrella Galicia 0'0), qui montait sur le podium pour la toute première fois de sa carrière. Sixième après sa chute, derrière Niccolò Antonelli (San Carlo Gresini) et Arthur Sissis (Red Bull KTM Ajo), Sandro Cortese (Red Bull KTM Ajo) conserve la première place du classement général, avec désormais douze points d'avance sur Viñales.

Jaspes Iwema (Moto FGR) a pris la septième place, devant Alan Techer (Technomag-CIP-TSR) qui a pris une belle huitième place à domicile, pour son quatrième Grand Prix.

TAGS France

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™