Lorenzo gagne en solitaire suite au calvaire de Pedrosa

dimanche, 16 septembre 2012

Après l'abandon de Dani Pedrosa, incroyablement malchanceux à Misano, Jorge Lorenzo a décroché sa sixième victoire de la saison en solitaire dimanche au Grand Prix Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini. Valentino Rossi a de son côté ravi le public local en signant une superbe seconde place tandis qu'Álvaro Bautista a battu Andrea Dovizioso sur le fil pour accéder au podium MotoGP™ pour la toute première fois.

Vainqueur de l'épreuve précédente et qualifié en pole position, Dani Pedrosa (Repsol Honda) disposait de tous les éléments pour poursuivre son offensive dans la course au titre face à Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) mais a vu tous ses espoirs anéantis en quelques minutes, dans une succession d'évènements qui pourrait être l'un des tournants du Championnat.

Tout a commencé avec la main levée de Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) sur la grille de départ, juste avant l'extinction de feux, qui a provoqué l'interruption de la procédure de départ alors que plusieurs pilotes avaient déjà ouvert les gaz. Alors que ces derniers se remettaient en place pour un second départ, Pedrosa a été le seul pilote obligé à ramener sa machine dans la pit-lane pour relancer un moteur qui s'était malheureusement éteint, une manoeuvre immédiatement sanctionné par sa relégation à la dernière position pour le second départ.

Alors que Lorenzo se retrouvait seul en tête et prenait un départ parfait, Pedrosa remontait le peloton aussi rapidement que possible et a vécu un second coup dur lorsque, une fois passé devant Randy de Puniet (Power Electronics Aspar), Héctor Barberá (Pramac Racing) a percuté sa roue arrière, envoyant au tapis celui qui avait déjà été incroyablement malchanceux quelques instants plus tôt.

Lorenzo, qui avait annoncé une grosse bagarre avec son compatriote et qui avait été victime d'un accrochage similaire à Assen, n'a donc eu aucun mal à s'échapper en solitaire tandis que Valentino Rossi (Ducati) avait créé la surprise dès le départ, en bondissant de la sixième position à la seconde place. Poursuivi par Stefan Bradl (LCR Honda), le nonuple Champion du Monde n'a pas donné le moindre signe de faiblesse et est plus tard parvenu à distancer le rookie allemand, qui était suivi par Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) et Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini).

Alors que Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) était parti à la faute dès le cinquième tour, ces deux derniers ont passé Bradl en fin de course et sont restés au coude à coude jusqu'à la ligne d'arrivée. Confirmé troisième par la photo-finish, Bautista accédait au podium MotoGP™ pour la toute première fois de sa carrière et relançait également le team San Carlo Honda Gresini sur le circuit qui porte désormais le nom de Marco Simoncelli.

Quelques instants plus tôt, Lorenzo avait porté son avance sur Pedrosa au Championnat à 38 points en remportant une sixième victoire qui aura été légèrement éclipsée par la seconde place de Rossi. Sur son nouveau châssis et avec le bénéfice de deux journées d'essais privés, Il Dottore a fait une course impeccable et signait son troisième podium avec Ducati, après les deux autres qu'il avait remportés au Mans.

Derrière Dovizioso, Ben Spies (Yamaha Factory Racing) a pris la cinquième place. Auteur d'une bonne fin de course, l'Américain avait perdu beaucoup trop de temps en début d'épreuve et a fini devant Bradl, Nicky Hayden (Ducati) et Jonathan Rea, le remplaçant de Casey Stoner chez Repsol Honda.

Forcé à sortir de piste dès le premier tour par l'accrochage entre Barberá et Pedrosa, exactement comme à Laguna Seca, De Puniet ne s'est pas découragé et a réalisé une splendide remontée pour battre son coéquipier Aleix Espargaró et s'assurer la neuvième place ainsi que le titre de premier pilote CRT à l'arrivée comme dans le classement général. Espargaró a plus tard chuté en tentant de rattraper le Français tandis que Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini), Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing), Yonny Hernández (Avintia Blusens), James Ellison (Paul Bird Motorsport), Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project) et David Salom (Avintia Blusens) complétaient le classement.

Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) et Mattia Pasini (Speed Master) ont abandonné suite à leurs chutes respectives en début de course.

TAGS San Marino

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™