Moto2™ - Le bilan de mi-saison

Le Moto2™ est partenaire de
lundi, 6 août 2012

La catégorie Moto2™ continue d'offrir autant de spectacle pour sa troisième saison et motogp.com vous propose un résumé de la première partie du Championnat en attendant la reprise qui aura lieu le 19 août à Indianapolis.

Manche d'ouverture de la saison 2012, l'épreuve nocturne du Qatar permit à Marc Márquez (CatalunyaCaixa Repsol Honda) de lever les doutes qui planaient quant à ses troubles de la vue et le vice-Champion du Monde remporta à Losail une superbe victoire devant Andrea Iannone (Speed Master). L'Espagnol n'échappa cependant pas à la controverse après son contact avec Tom Lüthi (Interwetten Paddock) au bout de la ligne droite, une manoeuvre qui coûta au Suisse un podium qui lui semblait assuré. Márquez ne fut pas pénalisé mais reçut un avertissement pour son geste.

Les pilotes Moto2™ durent ensuite composer avec la pluie à Jerez, où ils furent contraints à attendre le retour du soleil pour s'installer sur la grille de départ. Passé devant Márquez juste avant l'interruption de la course, Pol Espargaró (Pons HP 40 Tuenti) remporta, à domicile, sa première victoire de la saison tandis que Lüthi rattrapait une partie des points qu'il avait perdus au Qatar en prenant la troisième place.

Menacé par Espargaró et Lüthi, Márquez renforça son avance en tête du Championnat en s'imposant devant ses deux rivaux à Estoril tandis que Johann Zarco (JiR Moto2) réalisait la plus belle performance de la course en prenant la quatrième place dès sa troisième course en Moto2. Le jeune Français, vice-Champion du Monde en 125cc l'année précédente, s'était distingué dès le début du week-end en dominant les séances d'essais qui s'étaient déroulées sous la pluie.

Le déluge de pluie du Mans permit à d'autres pilotes de briller et notamment Lüthi, qui signait sa première victoire de la saison, ainsi que Claudio Corti (Italtrans Racing) et Scott Redding (Marc VDS Racing). Corti montait sur le podium pour la toute première fois en Grand Prix tandis que Redding retrouvait enfin le Top 3, qui lui avait échappé lors des vingt-deux courses précédentes. La course fut ponctuée par plusieurs chutes et notamment celles de Márquez et Zarco, qui étaient en tête, tandis que les spectateurs présents garderont à jamais le souvenir d'avoir vu Julián Simón (Blusens Avintia) pousser sa moto jusqu'à la ligne d'arrivée après avoir été victime d'une panne technique.

Le GP de Catalogne fut le plus controversé de la saison et probablement l'un des tournants du Championnat. Alors que la victoire se jouait entre quatre pilotes, Márquez perdit momentanément le contrôle de sa machine et percuta Espargaró, qui arrivait derrière et qui chuta violemment alors que son compatriote réussit à s'assurer la troisième place. Initialement pénalisé par la Direction de Course, Márquez fut finalement blanchi par les Commissaires de la FIM puis par la Cours Disciplinaire Internationale de la FIM, auprès de laquelle le team d'Espargaró avait fait appel. La course fut remportée par Iannone, devant Lüthi et Márquez.

Malgré ce contre-temps, Espargaró demeurait optimiste et réagit dès la course suivante, à Silverstone, où il s'imposa devant Redding et Márquez. Le frère cadet des Espargaró tenta d'en faire autant à Assen mais chuta dès le premier tour, alors qu'il filait en tête de la course. Márquez, Iannone et Redding eurent donc le champs libre pour conquérir le podium de la Cathédrale tandis qu'Alex de Angelis (NGM Mobile Forward Racing) prit la cinquième place après être passé du châssis Suter au cadre FTR.

Une semaine plus tard, Márquez décrocha une nouvelle victoire au Sachsenring, sa quatrième de la saison, suite à la chute de Iannone en tête de la course. Mika Kallio (Marc VDS Racing) et De Angelis firent de leur côté leur première apparition sur le podium de la saison mais la mention spéciale revint à Espargaró, quatrième malgré une qualification en dix-septième position.

L'épreuve du Mugello, dernière épreuve avant la trêve estivale, fut pour Andrea Iannone l'occasion de remporter une superbe victoire à domicile, devant Espargaró, tandis que Lüthi prit la troisième place à l'issue d'un duel serré face à Bradley Smith (Tech3 Racing), quatrième devant Márquez. Zarco avait de son côté été pénalisé de quinze positions sur la grille pour avoir percuté Espargaró lors des essais libres du samedi matin et le Français sut se rattraper puisqu'il réussit à remonter jusqu'à la dixième place.

Avec encore huit courses devant lui, Márquez mène le Championnat avec un total de 163 points, loin devant Iannone et Espargaró, qui sont à égalité avec 129 points chacun. L'Espagnol ne se reposera certainement pas sur ses lauriers et sera de nouveau en quête d'une victoire dès la reprise, le 19 août, à l'Indianapolis Motor Speedway.

TAGS 2012

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™