Le MotoGP™ part aux Etats-Unis pour l'épreuve de Laguna Seca

lundi, 23 juillet 2012

Suite au triplé de courses européen, la catégorie reine du MotoGP™ met le cap sur la Californie cette semaine pour le Grand Prix Red Bull des Etats-Unis, au Mazda Raceway Laguna Seca, où Jorge Lorenzo devra défendre sa position de leader du Championnat du Monde.

Le MotoGP™ se rend à Laguna Seca pour la quatorzième fois cette semaine, pour la dixième manche du Championnat du Monde 2012. Le circuit de Laguna Seca est le plus court du calendrier et est caractérisé par le fameux 'Corkscrew', un enchaînement de virages aussi technique que spectaculaire qui rythme un tour dont le record a été établi par Casey Stoner en 2008, en 1'20.700.

Suite à sa brillante victoire au Mugello, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) dispose de dix-neuf points d'avance sur son compatriote Dani Pedrosa (Repsol Honda). Les deux Espagnols, qui se sont tous imposés à Laguna Seca une fois chacun, viseront la victoire ce week-end mais trouveront sur le chemin un certain Casey Stoner (Repsol Honda). Le Champion du Monde en titre a terminé le triplé estival sur une chute au Sachsenring puis une huitième place au Mugello et fera tout son possible pour renouer avec le succès ce week-end, sur un circuit où il a remporté la victoire à deux reprises et notamment l'an dernier. L'Australien espère d'autre part utiliser le nouveau moteur que Honda lui avait permis d'essayer au Test Officiel qui avait suivi l'épreuve du Mugello.

Après avoir signé quatre podiums sur la première partie de la saison, Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech3) voudra continuer sur sa lancée et obtenir un autre bon résultat avant d'aborder une trêve estivale de deux semaines. L'Italien a également l'objectif de consolider sa quatrième place au classement général et devra de nouveau se battre avec son coéquipier Cal Crutchlow, actuellement cinquième et toujours en quête d'un premier podium en MotoGP.

L'épreuve de Laguna Seca sera aussi importante pour le team Ducati, qui disposera d'un nouveau moteur pour la Desmosedici GP12. Valentino Rossi et Nicky Hayden, qui se sont tous les deux déjà imposés à Laguna Seca, espèrent que les derniers développements du constructeur italien leur permettront de se rapprocher de la lutte pour le podium, dont ils n'étaient pas très loin au Mugello. Stefan Bradl (LCR Honda), qui vient d'obtenir son meilleur résultat en MotoGP avec une quatrième place en Italie, aura de son côté beaucoup à faire puisque le rookie allemand courra à Laguna Seca pour la toute première fois. Le Champion du Monde Moto2™ 2011 ne sera toutefois pas en terrain inconnu puisqu'il a déjà pu arpenter le tracé californien lors d'un test privé, sur une moto de série.

Álvaro Bautista (San Carlo Honda Gresini) voudra quant à lui se relancer après un mauvais week-end en Italie et voudra aussi éviter de répéter le scénario de l'an dernier à Laguna puisqu'il avait terminé sa course sur une chute. Egalement en manque de réussite, Ben Spies (Yamaha Factory Racing) tentera de profiter du fait qu'il sera à domicile ce week-end pour retrouver sa place aux avant-postes. Héctor Barberá (Pramac Racing) sera absent de la manche américaine puisqu'il s'est fracturé tibia et péroné de la jambe gauche à l'entraînement et s'est fait opérer dimanche dernier. Toni Elías, qui a récemment quitté Mapfre Aspar Moto2, sera chargé de piloter la Ducati satellite de Pramac Racing à sa place tandis que Karel Abraham (Cardion AB Motoracing) devrait quant à lui faire son retour en piste après avoir manqué les quatre dernières courses.

Sur un tracé beaucoup plus court que les autres circuits, les meilleurs pilotes CRT pourraient avoir une bonne opportunité de se battre avec certains prototypes. Randy de Puniet et Aleix Espargaró, du team Power Electronics Aspar, mènent actuellement le groupe CRT devant Mattia Pasini (Speed Master) et Michele Pirro (San Carlo Honda Gresini). Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) voudra de son côté faire le spectacle devant le public américain et voudra se remettre à marquer des points après son abandon du Mugello, un objectif qu'auront également Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project), James Ellison (Paul Bird Motorsport) ainsi que Yonny Hernández et Iván Silva (Avintia Blusens). Le team américain Attack Performance alignera le premier pilote wildcard de la saison, Steve Rapp, sur une CRT faite maison et propulsée par un moteur Kawasaki.

Les catégories Moto2™ et Moto3™ ne participent pas au Grand Prix Red Bull des Etats-Unis.

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™