Iveco TT Assen : La conférence de presse

press conference Assen
mercredi, 27 juin 2012

Le Champion du Monde Casey Stoner était entouré de Cal Crutchlow, Nicky Hayden, Ben Spies et de Michele Pirro pour la conférence de presse précédant la septième manche de la saison 2012.

Avec vingt-cinq points de retard sur Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), Casey Stoner (Repsol Honda) a un objectif clair pour la série de trois courses en trois semaines qui commence ce week-end à Assen et espère commencer à reprendre des points à l'Espagnol dès la course de samedi. "Nous avons eu des courses difficiles, tout ne s'est pas passé comme prévu, nous avons tout donné à chaque course mais nous n'avons pas eu les résultats que nous voulions," a commenté l'Australien. "Nous n'avons cependant pas de quoi nous plaindre, nous sommes restés sur le podium et avons marqué pas mal de points à chaque course, sauf une. La seconde partie de la saison sera compliquée, nous devons essayer d'être un petit peu plus performants et plus à l'aise sur la moto."

Concernant les problèmes de chattering dont il n'arrive décidément pas à se débarrasser, le double Champion du Monde MotoGP™ a ajouté : "C'est notre principal problème. Nous avions progressé sur le chattering arrière et nous commencions à mieux comprendre ce phénomène mais le nouveau pneu avant nous a compliqué la tâche. Les développements de Bridgestone compliquent notre travail. Je suppose que ça rend le challenge plus important et si nous arrivons à nous battre pour le Championnat jusqu'au bout, nous pourrons considérer ça comme une réussite parce que tout va contre nous pour l'instant."

Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), qui avait réalisé une remontée héroïque à Silverstone malgré sa fracture de la clavicule, est impatient de reprendre la piste et a déclaré : "Ça se passe assez bien et ma cheville récupère bien. Je suis rentré chez moi à l'Ile de Man et j'ai fait des séances dans le caisson hyperbare pour réduire l'inflammation. Je n'ai heureusement pas eu besoin de me faire opérer. Ça ne m'avait pas trop gêné à Silverstone mais la douleur est présente quand je marche."

Nicky Hayden (Ducati), qui s'est imposé à Assen une fois en MotoGP, en 2006, apprécie particulièrement le circuit néerlandais et a affirmé : "J'ai vraiment de bons souvenirs d'ici. C'est l'une de mes pistes préférées. L'an dernier j'avais pris la cinquième place et ça allait mais je me souviens surtout de 2006. La saison n'est pas facile pour nous mais toute l'équipe travaille pour avancer. A Silverstone, nous étions assez rapides avant que le pneu ne se dégrade, ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi rapide avec la Ducati et c'était appréciable. Nous avons besoin du grip et quand il commence à baisser, nous souffrons plus que les autres."

Ducati a annoncé des changements radicaux à partir de Laguna Seca, au mois de juillet, mais le 'Kentucky Kid' est resté discret à ce sujet. "Nous aurons peut-être quelques nouveautés pour Laguna mais je ne sais vraiment pas grand chose de la nouvelle moto. Nous allons peut-être essayer de nouvelles choses au Mugello, durant la semaine de pause, mais nous n'aurons pas une moto complètement neuve. Nous devons continuer à travailler avec ce que nous avons."

Ben Spies (Yamaha Factory Racing) a lui aussi connu un début de saison difficile mais semble s'être relancé avec une cinquième place à Silverstone. Le Texan, qui est de retour sur le circuit de sa première victoire en MotoGP, a commenté : "Cette saison, nous avons manqué de chance mais pas seulement. Nous avons eu des difficultés et ce sont des choses qui arrivent. Il faut se rappeler que les choses ne se déroulent pas toujours selon le plan. Ces dernières semaines, j'étais beaucoup plus à l'aise sur la moto et la dernière course à Silverstone a été assez bonne. Maintenant nous sommes de retour sur l'une de mes pistes préférées."

Questionné au sujet de son avenir et des rumeurs qui annoncent son départ de Yamaha Factory, Spies a répondu : "C'est la course, c'est normal. Dès que Jorge (Lorenzo) a signé, tout le monde s'est agité et c'est normal que ce soit comme ça. Je dois rester concentré sur moi-même, sur la moto et mes résultats. C'est tout ce que je peux faire."

Michele Pirro, le pilote CRT de San Carlo Honda Gresini, était le cinquième invité de la conférence de presse et est revenu sur sa progression avec la FTR-Honda. "Le début de saison n'a pas été facile parce que nous n'avions fait qu'un seul test de pré-saison, à Jerez. Les deux premières courses ont été très dures, nous ne les avons pas finies à cause de problèmes techniques. La moto a cependant progressé et mon feeling est désormais assez bon. Sur les deux dernières courses, nous étions assez proches de l'ART. Assen est une piste que j'aime, les CRT ont beaucoup de mal à rivaliser avec les machines d'usine mais je vais continuer à travailler pour finir devant les autres CRT."

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™