Cortese prend la pole position à Indianapolis

samedi, 18 août 2012

Sandro Cortese a remporté sa cinquième pole position de la saison lors d'une séance de qualifications marquée par de nombreuses chutes et interrompue par deux drapeaux rouges. Son coéquipier Danny Kent et Maverick Viñales sont également en première ligne.

Auteur du meilleur temps à chacune des trois séances d'essais qui précédaient les qualifications, Sandro Cortese (Red Bull KTM Ajo), le leader de la catégorie Moto3™, s'est emparé de sa cinquième pole position de la saison avec un chrono d'1'48.545 et prendra donc le départ du Grand Prix Red Bull d'Indianapolis en tête de la grille. L'Allemand a eu un peu de chance puisque la séance a été interrompue, pour la seconde fois, par drapeau rouge à seulement vingt-trois secondes de la fin, alors qu'Efrén Vázquez (JHK Laglisse) était sur un tour lancé, avec des temps intermédiaires qui l'annonçaient en tête. Logiquement déçu de ce coup du sort, l'Espagnol a fini en septième position.

A moins d'un dixième de seconde de Cortese, Danny Kent (Red Bull KTM Ajo) et Maverick Viñales (Blusens Avintia), qui est à neuf points de l'Allemand dans le classement général, complèteront la première ligne tandis que Luis Salom (RW Racing GP), Zulfahmi Khairuddin (AirAsia-SIC-Ajo) et Alex Ríns (Estrella Galicia 0'0) s'élanceront de la deuxième ligne.

Romano Fenati (Team Italia FMI) et Alberto Moncayo (Andalucia JHK Laglisse) accompagneront Vázquez en troisième ligne.

Les Français Alexis Masbou (Caretta Technology), Louis Rossi (Racing Team Germany) et Alan Techer (Technomag-CIP-TSR) seront de leur côté aux douzième, quatorzième et dix-neuvième positions pour le départ de la course.

Violemment projeté de sa moto dès la septième minute, Héctor Faubel (Mapfre Aspar) est très lourdement retombé sur la piste et a immédiatement été conduit à la Clinica Mobile. Souffrant de plusieurs contusions au torse et au dos, l'Espagnol est forfait pour la course de dimanche.

L'incident a provoqué l'interruption de la séance par drapeau rouge et Jack Miller (Caretta Technology) a chuté quelques minutes après la reprise. L'Australien s'est malheureusement fracturé la clavicule gauche pour la troisième fois cette année. Adrián Martin (JHK Lagflisse), qui n'a pas pu éviter la moto de Miller, Alex Márquez (Ambrogio Next Racing), à deux reprises, Danny Webb (Mahindra Racing) et Ricardo Moretti (Mahindra Racing) sont également tombés.

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™