Beaucoup de retard à rattraper pour Spies

An uphill struggle as Spies heads to Qatar
mercredi, 27 mars 2013

A une dizaine de jours du Grand Prix Commercial Band du Qatar, qui ouvrira la saison 2013, l’Américain Ben Spies a admis qu’il était encore loin du niveau qu’il visait avec Pramac Racing et qu’il lui restait encore beaucoup à accomplir avant de retrouver sa compétitivité.

Ben Spies a rejoint pour 2013 le team Pramac Racing après avoir passé une saison 2012 difficile chez Yamaha Factory Racing, à la fin de laquelle il s’était blessé à l’épaule. L’Américain était handicapé par sa blessure au début de la pré-saison mais semble enfin avoir récupéré, ce qui ne s’est cependant pas traduit par de meilleures performances puisqu’il a terminé le Test de Jerez en 18ème position, derrière cinq pilotes CRT et à plus d’une seconde des trois autres Ducati Desmosedici GP13 d’Andrea Dovizioso (Ducati), de Nicky Hayden (Ducati) et de son coéquipier Andrea Iannone (Pramac Racing).

« Nous avons pu confirmer que mon épaule va de mieux en mieux, je n’ai pas eu de problème cette fois-ci et c’était un soulagement mais nous ne sommes toujours pas au niveau où nous voulons être, » a confié Spies à motogp.com.

« La situation n’est pas aussi mauvaise qu’elle en a l’air mais nous avons vraiment besoin de travailler dur. Je ne ressens pas assez la moto et j’ai besoin d’avoir plus de sensations. Nous savons que nous avons du retard et que nous serons derrière pour la première course mais c’est comme ça, nous devons juste continuer à travailler. »

Pramac Racing adopte cette année une structure à deux pilotes, avec Spies et Iannone, qui s’apprête à faire ses débuts en MotoGP™, et dispose d’un matériel officiel fourni par Ducati, avec qui le team italien collabore étroitement.

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™