Crutchlow et Smith reviennent sur une course compliquée au Motegi

Brakes the talking point for Crutchlow and Smith
lundi, 28 octobre 2013

Les pilotes du team Monster Yamaha Tech3 se sont respectivement classés septième et huitième au Grand Prix AirAsia du Japon mais avaient tout de même des motifs de satisfaction à l’issue de la dernière épreuve de la tournée outre-mer.

Cal Crutchlow et Bradley Smith s’étaient retrouvés en difficulté dès les qualifications puisqu’ils avaient pris les onzième et treizième positions sous la pluie dans ce qui avait été la première séance du week-end. Sur piste sèche pour la course, Smith a réalisé un très bon départ et est passé devant son coéquipier, qui a plus tard repris le dessus mais a ensuite concédé la sixième place à Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing), qui remontait après ses deux erreurs du début de la course.

« On a grillé nos disques de frein dès les premiers tours, » explique Crutchlow. « Nous avions un problème, le frein chauffait trop et il n’y avait qu’une partie du disque qui freinait, j’ai donc dû rester derrière Bradley pendant quelques tours pour que mes freins refroidissent et c’était un peu dangereux sur les freinages. Je ne voulais pas causer d’accident et j’ai donc attendu que ça refroidisse. »

« Nous nous étions aussi trompés sur notre choix de pneu. Bradley et Jorge (Lorenzo, Yamaha Factory Racing) avaient pris la bonne décision en choisissant le tendre. Vale et moi nous sommes trompés. Nous avons pris le pneu dur, qui allait mieux aux Honda. Nous avions besoin de grip sur l’angle et nous ne l’avons pas eu. Nous avons donc eu un problème avec les freins et un autre avec le pneu. Après n’avoir eu qu’une séance d’essais le matin, nous ne pouvions pas le prévoir. Il fallait faire un pari et c’est comme ça. Félicitations à Jorge qui a fait une course fantastique. »

Malgré sa frustration, le Britannique, qui rejoindra Ducati à la fin de la saison après s’être engagé auprès de la marque italienne pour les deux prochaines années, était satisfait de se confirmer à la cinquième place du classement MotoGP™ 2013.

« Maintenant je suis assuré de finir cinquième du Championnat, » a ajouté Crutchlow. « Je ne peux ni monter ni descendre et ça me va bien. Nous sommes donc le premier team satellite, je suis le premier pilote privé et Tech3 a fait du bon travail. Il ne me reste plus qu’à me donner à fond à Valence pour notre dernière course ensemble. »

Dans le cas de Smith, l’épreuve du Motegi aura été l’un des meilleurs moments de sa première année dans la catégorie reine.

« Absolument, » a confirmé Smith. « De la treizième position sur la grille, je pensais avoir gâché notre course avant même de l’avoir commencée mais je suis bien parti et j’ai pu être agressif dans le premier virage. Malheureusement, j’ai eu du mal à trouver le grip à l’entrée de certains virages, certainement à cause de mon manque d’expérience, et j’étais peut-être un peu trop agressif étant donnée la position dans laquelle je me trouvais et le fait que Cal était juste devant. Mais globalement nous pouvons être satisfaits d’avoir obtenu de bons résultats sur cette difficile série de trois courses, qui aura vraiment été éprouvante. »

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™