Brivio explique le choix de Suzuki

Brivio explains why Suzuki chose 2015
mardi, 18 juin 2013

Après que Suzuki Motor Corporation a annoncé son retour en MotoGP™ pour 2015 plutôt que 2014, Davide Brivio, responsable des tests du constructeur japonais, est revenu sur les raisons de ce choix.

Suzuki avait mis fin à son engagement en MotoGP™ à l’issue de la saison 2011 et avait alors annoncé un possible retour pour 2014. Le constructeur basé à Hamamatsu a néanmoins annoncé lundi à l’occasion du Test Officiel de Barcelone qu’il ne reprendrait la compétition qu’en 2015, une décision expliquée par le team manager Davide Brivio.

« Suzuki pense avoir besoin de plus de temps pour le développement, » a confié Brivio à motogp.com. « Il y aura bientôt d’importants changements dans le règlement, au niveau de l’électronique et du carburant. Revenir en MotoGP™ pour se battre avec les deux constructeurs qui dominent actuellement le plateau n’est pas facile. Nous voulons être bien préparés et pour ça, il nous faudra une autre année afin de développer la moto et de prendre plusieurs décisions sur le plan technique. Nous avons donc repoussé le retour d’un an mais je pense que c’est très, très positif que Suzuki revienne en MotoGP. »

Brivio a aussi annoncé que le prototype actuellement confié à Randy de Puniet utilisait une centrale électronique (ECU) fournie par Mitsubishi et que le choix de ne revenir qu’en 2015 était partiellement lié au futur règlement technique, qui imposera l’utilisation de la centrale Magneti Marelli :

« Nous utilisons encore un ECU de Mitsubishi, un partenaire historique de Suzuki. Maintenant, selon le règlement, nous allons devoir changer pour passer au Magneti Marelli. Le matériel vient juste d’arriver à l’usine et notre département électronique l’étudie pour bien le comprendre. Nous espérons utiliser la centrale Magneti Marelli d’ici la fin de l’année et en 2014, nous devrions disposer de toute une année pour développer les technologies dont nous aurons besoin. »

Après une journée d’essais à Barcelone, Randy de Puniet poursuivra son travail au guidon de la nouvelle Suzuki mercredi et jeudi au MotorLand Aragón, en compagnie des teams Yamaha Factory Racing, LCR Honda et Repsol Honda.

TAGS Catalunya

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™