Un après-midi difficile chez Yamaha Factory Racing

dimanche, 19 mai 2013

Septième et douzième du Monster Energy Grand Prix de France, Jorge Lorenzo et Valentino Rossi repartent du Mans en ayant manqué une belle opportunité de podium.

Présent aux avant-postes en début de course, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a vite vu sa course tourner au cauchemar et a péniblement fini en septième position, son plus mauvais résultat, hors abandon, depuis sa première saison en MotoGP™ (2008).

« Au début de la course, ma moto n'était pas pareille que pour le warm-up mais ça allait, je pouvais suivre Andrea (Dovizioso) et Dani (Pedrosa), » a déclaré Lorenzo. « Je perdais du temps par endroits et j'en gagnais ailleurs. » 

« Puis au bout de trois ou quatre tours, j'ai commencé à avoir des problèmes partout, au freinage, en milieu de virage, où je ne pouvais pas faire confiance au pneu arrière, et à l'accélération, parce que l'arrière patinait beaucoup trop. Les courses sont parfois comme ça, l'année dernière j'avais gagné avec vingt secondes d'avance, avec une très bonne moto, et cette année ça été tout le contraire. Je ne pouvais pas faire beaucoup plus sans chuter. » 

Valentino Rossi n'a eu aucun problème à doubler son coéquipier en début de course et était quatrième, juste devant Nicky Hayden (Ducati), quand sa chute à La Chapelle vint mettre fin à ses espoirs de podium.

« Aujourd'hui nous avons malheureusement manqué une belle opportunité d'avoir un bon résultat, » a reconnu l'Italien. « Je pense que nous avions le potentiel pour est parmi les trois premiers et monter sur le podium. J'avais un bon rythme, j'étais rapide et je pouvais me battre avec les autres. Je suis arrivé trop vite dans ce virage, je n'ai pas noté d'erreur mais j'ai senti une bosse et j'ai perdu l'avant. C'est dommage parce que nous perdons des points et surtout une bonne occasion de monter sur le podium. »  

 

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™