Hayden : "Avoir des pilotes de styles différents sera un plus pour Ducati"

lundi, 18 mars 2013

Le Champion du Monde MotoGP™ 2006 a participé la semaine dernière à une téléconférence organisée par l'Indianapolis Motor Speedway et a répondu à de nombreuses questions concernant sa pré-saison, la réorganisation de Ducati ainsi que ses adversaires…

Nicky Hayden se prépare actuellement pour sa cinquième saison avec Ducati, dont le programme MotoGP™ a connu une restructuration à la fin de l'année 2012 suite au rachat par le Groupe Audi. Le projet est désormais dirigé par l'Allemand Bernhard Gobmeier, qui a pris la place de Filippo Preziosi, et engage un total de quatre motos d'usine reparties entre le team officiel de Ducati et le team satellite Pramac Racing. 

"Ces dernières années, Ducati a été proche de ses teams satellites et les ingénieurs travaillent tous ensemble," a déclaré Hayden la semaine dernière, lors d'une téléconférence organisée par l'Indianapolis Motor Speedway. "Cette année, nous avons quatre motos officielles, avec le soutien complet de l'usine. Les données et les impressions que nous recueillerons en ayant des styles de pilotage différents seront très importantes et très utiles pour les ingénieurs."

L'Américain a d'autre part affirmé sa frustration de ne pas avoir pu participer aux essais privés qui avaient lieu la semaine dernière au Circuit of the Americas, où seuls les teams de Honda et Yamaha étaient présents.

"J'adore découvrir de nouveaux circuits. Je rentrais d'Allemagne, j'avais une escale de quatre heures à Chicago et j'ai passé le temps en lisant ce que les autres avaient à dire de la piste. C'était frustrant. J'étais évidemment déçu de ne pas y être et surtout de laisser les autres prendre de l'avance."

Les trois journées d'essais à Austin ont été largement dominées par le rookie Marc Márquez, un pilote pas comme les autres et qui, d'après Hayden, pourrait changer la donne en MotoGP™.

"Il est impressionnant," a admis le Kentucky Kid. "Personne ne s'attendait à moins après ce que nous avions vu en 125 et en Moto2. Quand on est rapide, on est rapide. Je dirais que ce qui est surprenant est qu'il soit aussi rapide, et de façon régulière, en étant aussi jeune. Il pilote très bien et il a vraiment faim. S'il reste en forme, il pourra peut-être faire quelque chose cette saison. Il est très, très impressionnant, très rapide, et il a son propre style. Il pourrait devenir la nouvelle référence pour le MotoGP et la course moto."

Hayden, qui, en 2006, avait remporté le premier titre mondial américain depuis celui de Kenny Roberts Junior (2000), a également abordé l'influence de moins en moins importante des Etats-Unis en Grand Prix et a affirmé que la relance devait se faire au niveau de la formation des jeunes.

"Dans les années 80, 90, tous les pilotes de dirt-track passaient sur 500. Ça leur correspondait bien puisqu'ils étaient habitués à la puissance des machines et à glisser. Je pense que le dirt-track était un très bon entraînement pour ça. Maintenant, le sport a beaucoup changé, avec l'électronique, les pneus et la façon dont se comportent les 4-temps. En Espagne, ils réussissent parce qu'ils font courir les enfants très jeunes. Plus jeune on commence, meilleur on est. Ils ont des académies et des écoles, où les enfants commencent la compétition sur route, avec de vraies motos, très jeunes. Si les Etats-Unis veulent les rattraper, c'est ce qu'ils devront faire. L'âge minimum n'est pas le même aux Etats-Unis et c'est donc plus compliqué de commencer la compétition très jeune, comme dans la Rookies Cup en Europe par exemple."

Lundi et mardi, Hayden et son compatriote Ben Spies (Pramac Racing) seront au Circuit of the Americas pour le lancement de la Ducati 1199 Panigale R, une occasion dont ils profiteront tous les deux pour découvrir la piste.

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™