Josh Herrin : Le nouvel espoir américain ?

Le Moto2™ est partenaire de
vendredi, 18 octobre 2013

Josh Herrin deviendra en 2014 le premier pilote américain engagé à plein temps dans la catégorie Moto2™, avec le Caterham Moto Racing Team de Tony Fernandes.

Josh Herrin fera ses débuts dans le Championnat du Monde Moto2™ l’an prochain avec le nouveau team de Caterham, qui s’attaque pour la première fois à la compétition moto. Le pilote californien est prêt à s’installer en Europe et s’est confié à motogp.com pour nous parler de son arrivée ainsi que de ses ambitions.

Tout d’abord, félicitations ! Quelles sont tes impressions maintenant que tu es Champion de l’AMA Superbike ?

« Ça faisait plusieurs années que j’essayais de remporter le titre et jusqu’ici j’avais vraiment été malchanceux. Nous y étions presque à chaque fois mais les fins de saisons s’étaient mal passées et c’est donc génial d’enfin le remporter. J’ai cependant signé mon contrat en Moto2™ 30 minutes après avoir remporté le titre et le championnat n’était donc plus aussi important pour moi. C’était un peu étrange mais courir avec le calendrier MotoGP™ est quelque chose que je voulais faire depuis tout petit, pour moi c’était beaucoup plus important que remporter le titre ! »

Est-ce que ton titre en AMA Superbike a fait la différence au moment de convaincre Caterham pour t’engager pour une première saison en Moto2™ ?

« Peut-être. Nous étions déjà en discussion avec eux et le timing a été parfait puisque nous avons eu le contrat le jour que le titre. Je pensais que ça se ferait un peu plus tard mais j’avais dit à Bob (Moore, son manager) que je voulais l’annoncer lors de la remise des prix. Si j’étais propriétaire d’un team, je préfèrerais avoir un pilote capable de remporter un championnat. Les gens ne se rappellent pas autant des courses que des championnats. Si un pilote est suffisamment régulier pour remporter un championnat, il peut le faire à nouveau. »

Quand est-ce que tu es entré en contact avec Caterham ?

« Bob a passé toute l’année à chercher quelque chose en Moto2™ pour moi et il m’a parlé de Caterham dès qu’il en a entendu parler au mois d’août. Après ça, tout s’est fait assez vite. Beaucoup plus vite que je le pensais. Je crois que si une équipe est capable de monter un bon team de Formule 1, elle devrait avoir un bon potentiel en Moto2™, notamment parce que le budget est moins important qu’en F1. »

L’arrivée de Caterham est un évènement particulier puisqu’ils ont déjà une écurie de Formule 1 basé à Leafield, en Angleterre…

« Oui et je suis très enthousiaste. C’est un nouveau team en Moto2™ et je pensais que ça pouvait être risqué parce qu’on ne peut pas savoir comment ils s’en sortiront mais s’ils peuvent gérer un team de Formule 1, ils peuvent gérer un team Moto2™. Il y a un moteur unique, le châssis est déjà prêt et il s’agira juste de réunir une bonne équipe pour tout mettre au point d’ici le début de la saison. »

Est-ce que tu as suivi le Championnat du Monde cette année ?

« Je regarde un peu plus les courses Moto2™ ! Je suis aussi un fan du MotoGP™ et je regarde tous les résumés puisque je ne peux pas toujours voir les courses en direct, en raison du décalage horaire et de mon emploi du temps. Mais je regarde toujours les courses Moto2™, qui sont très serrées. La catégorie 600cc de l’AMA est aussi très serrée dans le Top 6 ou 7 alors qu’en Moto2™, c’est serré jusqu’à la vingtième place au moins pendant toute la première partie de la course. »

Nicky Hayden n’a pas connu la réussite qu’il espérait ces dernières années et Colin Edwards approche de la fin de sa carrière. Qu’est-ce que ça te fait d’être le nouvel espoir américain en Grand Prix ?

« C’est une bonne chose. J’espère que Nicky aura une meilleure moto et un programme qui lui permettent de se relancer l’an prochain. Ce serait bien pour lui. Aucun Américain n’a couru toute une saison en Moto2™ et c’est donc vraiment cool. Je vais être le premier, j’espère faire bonne impression et peut-être ouvrir la porte à d’autres Américains. »

As-tu des idoles en MotoGP™ ?

« Quand j’étais petit, Nicky arrivait et c’était le pilote que je suivais mais mon père a toujours été fan de Schwantz et Rainey. J’ai même un poster de Wayne Rainey dans mon bureau et je le considère comme un ami. Je lui rends visite à chaque fois que je cours à Laguna Seca. Mais si je devais avoir une idole, ce serait Nicky. »

Viendras-tu dans le paddock d’ici la fin de la saison ?

« Je serai certainement à Valence. Ce sera un peu bizarre parce que Valence est le circuit où j’ai vu des tests MotoGP pour la première fois, lorsque les 4-temps arrivaient pour le début de l’ère MotoGP™. J’y étais pour une course de mini-bikes ! Nous courrions le jour suivant le test MotoGP™ et c’était assez cool. Cette année je ne serai là que pour regarder ! »

Est-il trop tôt pour parler d’objectif pour l’an prochain ?

« Oui, c’est encore trop tôt. Comme tous les coureurs, je veux gagner mais pour l’instant, je ne sais pas si ce sera possible. Tous les circuits seront nouveaux pour moi, la moto et la catégorie aussi. J’espère réussir et Caterham aussi. Il y aura beaucoup à faire au début, déménager en Europe, découvrir les circuits, la moto… Je vise toujours très haut. Je crois que la clé est de toujours attendre plus de soi-même que ce que les gens attendent de vous. »

TAGS 2013

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™