Kevin Schwantz parle de Márquez et Rossi

vendredi, 20 septembre 2013

A cinq manches de la fin de la saison MotoGP™ 2013, la tension s’apprête à atteindre son paroxysme. Vingt ans plus tôt, Kevin Schwantz allait devenir Champion du Monde. L’Américain livre ici son avis sur Marc Márquez, le nouveau prétendant au titre, ainsi que sur l’ancien Champion Valentino Rossi.

En 1993, Kevin Schwantz allait devenir Champion du Monde et succéder à ses compatriotes Eddie Lawson et Wayne Rainey pour offrir un sixième titre consécutif aux Etats-Unis. Vingt ans plus tard, Schwantz nous parle de la nouvelle star du MotoGP™, l’Espagnol Marc Márquez.

« J’avais suivi la pré-saison et il était rapide dès le début, » a déclaré Schwantz au sujet du pilote du team Repsol Honda pour le podcast Keeping Track, réalisé par les organisateurs du Grand Prix Tissot d’Australie.

« Mais je ne savais pas s’il allait avoir suffisamment de finesse en course parce que ces motos sont moins dures à piloter que les anciennes 500cc mais ça ne veut pas dire qu’elles soient faciles à piloter. Mais il est monté dessus sans problème et puis à Austin, il a gagné en étant très convaincant… S’il n’avait pas fait l’erreur du Mugello, il aurait sûrement fini deuxième et il aurait maintenant cinquante points d’avance en tête du Championnat. »

« Il pilote sur le fil du rasoir. Il chute le dimanche matin, comme il l’a fait à Silverstone ou à Misano, mais il rebondit bien ! Il n’a que vingt ans et rien ne lui fait peur. »

Schwantz précise cependant que Márquez n’a pas encore gagné et pourrait être battu par le tenant du titre.

« Je pense que Jorge (Lorenzo) a la maîtrise des courses pour continuer à mettre Marc sous pression, » a ajouté le Texan. « Il doit aussi continuer à mettre la pression lors des essais et des qualifications. Je pense que c’est le seul qui pourrait être capable de battre Marc. Ou Marc pourrait le faire lui-même… »

Schwantz a aussi discuté de la saison de Valentino Rossi, qui s’était imposé cinq fois de suite en MotoGP™ de 2001 à 2005 et avait remporté deux autres titres en 2008 et 2009.

« J’avais dit au début de la saison que je pensais qu’il pourrait gagner des courses cette année mais je savais que le plus dur pour lui allait être de trouver comment aller au rythme des autres. Il est bien parti à Misano, il était juste derrière Lorenzo, avant que Márquez ne passe devant et ne relègue en quatrième position. »

« Je pense qu’il manque un petit quelque chose à Vale. S’il réussissait à être un peu plus confiant sur la moto et avec lui-même, il pourrait se battre avec les autres en début de course et rester avec eux. C’est là où la course se gagne ou se perd. Je crois qu’il est encore rapide, nous l’avons vu sur les dernières courses, il est aussi rapide que n’importe qui. »

A cinq Grands Prix de la fin de la saison 2013, Márquez mène, depuis le mois de juillet, avec 34 points d’avance sur Lorenzo et Dani Pedrosa (Repsol Honda). Rossi (Yamaha Factory Racing) est quatrième du classement, à 84 points du rookie espagnol.

TAGS 2013

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™