Khairuddin et Ajo regrettent un malheureux accident

Khairuddin and Ajo left to lament crash
mardi, 21 mai 2013

Zulfahmi Khairuddin et Niklas Ajo ont tous les deux été contraints à l’abandon dimanche au Monster Energy Grand Prix de France suite à ce que le Malaisien ait emporté le jeune Finlandais avec lui dans sa chute.

L’accident s’est produit à la sortie du Chemin aux Boeufs, lorsque Zulfahmi Khairuddin (Red Bull KTM Ajo) a subi un highside et s’est fait projeter en avant par sa machine. Niklas Ajo (Avant Tecno) a tenté d’éviter la collision en passant par le gazon mais est finalement tombé après avoir percuté par un Khairuddin en pleine glissade.

« J’ai été prudent au départ, pour voir comment était la météo, » a expliqué Khairuddin après la course. « J’ai commencé à doubler beaucoup de pilotes puis je ne sais pas ce qui s’est passé après. J’ai simplement perdu l’adhérence. Je suis un peu déçu parce que je savais que je pouvais rattraper le groupe de tête, ou au moins le Top 5. C’est toujours difficile d’avoir un bon résultat dans de telles conditions, il faut parfois avoir un peu de chance. Je suis cependant très content du travail que nous avons fait durant le week-end et j’espère que nous continuerons comme ça au Mugello. »

Victime de l’incident alors qu’il suivait patiemment son adversaire, Ajo a affirmé : 

« Je suis évidemment un peu déçu parce que j’étais dans une bonne position et que j’avais été très prudent en début de course. L’autre pilote est tombé devant moi et je n’ai rien pu faire. J’ai dû partir sur l’autre côté de la piste pour essayer de l’éviter mais ça n’a pas marché, c’est la course ! J’ai pris un bon coup sur le genou, celui qui avait déjà été touché à Jerez. C’était assez douloureux mais il n’y rien de grave. »

Cet accrochage était une double déception pour Aki Ajo, père de Niklas et team manager de l’équipe de Khairuddin. Le Finlandais a tout de même pu fêter un bon résultat lors de son séjour au Mans puisque Luis Salom, le coéquipier de Khairuddin chez Red Bull KTM Ajo, a pris la troisième place. 

« Je ne peux logiquement pas être content mais je suis satisfait que nous ayons marqué des points, ce n’est que le début de la saison, » a commenté Ajo senior. « Je crois que nous avons utilisé une configuration un peu trop souple par rapport à celles de nos concurrents mais c’était très difficile parce que nous ne savions toujours pas si nous allions partir sur pneus slick ou pneus pluie quand nous étions sur la grille. Au final nous pouvons être contents de repartir avec une troisième place. »

Avec quatre podiums en quatre courses, dont une victoire au Qatar, Luis Salom continue d’être le fer de lance de Red Bull KTM Ajo et est actuellement deuxième du classement général, avec treize points de retard sur Maverick Viñales (Team Calvo), tandis que Khairuddin et Ajo occupent respectivement les sixième et douzième positions.

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™