Monster Energy Grand Prix de France : La conférence de presse

Le Mans Pre Event Press Conference
jeudi, 16 mai 2013

Marc Márquez, le leader du Championnat du Monde MotoGP™, était entouré de son coéquipier Dani Pedrosa, du Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo, de Valentino Rossi, de Cal Crutchlow ainsi que de Randy de Puniet jeudi au Mans pour la conférence de presse précédant la quatrième manche de la saison 2013.

Après avoir aligné trois podiums lors de ses trois premières courses en MotoGP™, Marc Márquez (Repsol Honda) s'attend à rencontrer un peu plus de difficultés sur les prochaines courses, sur des circuits où il n'a pas encore roulé avec la RC213V, surtout si la météo décide de s'en mêler. « Ça pourrait être difficile s'il pleut, surtout pour un rookie. J'ai déjà essayé ma moto sur piste mouillée et on peut pousser très fort. Nous allons faire de notre mieux et essayer d'être proche des premières places. »

Son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda) arrive en France après avoir remporté une superbe victoire chez lui à Jerez et est impatient d'arpenter la piste du circuit Bugatti : « Nous avons décroché beaucoup de pole positions au Mans mais c'est toujours un week-end difficile en ce qui concerne le choix des pneus. C'est un circuit difficile. J'ai actuellement un bon feeling avec la moto, nous avons eu une journée de test positive le lundi qui suivait Jerez mais je ne sais pas combien de temps nous allons rouler sur le sec ou sur le mouillé ce week-end. »

Vainqueur sous un déluge de pluie l'an dernier au Mans, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) s'est dit ravi d'être de retour en France et a déclaré : « C'est toujours un plaisir d'être ici. C'est une piste qui convient bien à mon pilotage et la Yamaha devrait aussi être performante ici. A Jerez nous avons eu des soucis à l'avant mais nous avons ensuite essayé plusieurs choses lors du test. Il fait de toute façon plus froid ici. J'espère que tout se passera bien. »

De retour sur les lieux de deux de ses trois podiums avec Ducati, Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) espère se montrer aussi performant avec la M1 ce week-end : « Nous essayons de trouver le meilleur équilibre pour notre moto parce que j'ai encore un peu de mal au freinage. Mais c'est un circuit qui me plaît, et la météo sera très importante. Nous avons encore des choses à essayer pour demain et nous verrons comment se comporte notre moto dans des températures moins élevées. »

A domicile avec Monster Yamaha Tech3, Cal Crutchlow est lui aussi impatient d'entrer en piste et a affirmé : « La Yamaha semble bien fonctionner quand il fait frais, nous avons pu nous en rendre compte lors des séances matinales. Nous devrons bien nous préparer et avoir une stratégie. Je suis content de ma moto et ce serait génial d'avoir un bon résultat pour le GP national du team. »

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) voudra de son côté se battre pour la première place des CRT et décrocher un bon résultat devant son public : « C'est un GP très important pour moi, parce que c'est ma course nationale mais aussi parce que j'ai besoin de lancer ma saison pour de bon. Mon coéquipier est très rapide et je dois me donner à fond pour essayer d'être devant à la fin de l'année. Cette année nous avons un nouveau pneu arrière, qui représente un grand changement. » Le Français a aussi été questionné sur ses contacts avec Suzuki et a répondu : « Je ne peux rien dire pour le moment mais je suis en discussion avec Suzuki et ça pourrait être une bonne opportunité. Ce serait intéressant de contribuer au développement de leur moto tout en continuant ma saison mais je suis pour l’instant concentré sur mon travail avec Aspar. »

Les journalistes qui assistaient à la conférence de presse avaient évidemment beaucoup de questions pour Márquez et Lorenzo au sujet de l'incident survenu dans le dernier virage de Jerez.

Lorenzo a affirmé qu'il comprenait la manoeuvre de Márquez mais a aussi rappelé la mise en place d’un nouveau système de pénalité à points : « Quand on voit un espace, on tente !  Je n’ai rien contre Marc mais nous n’utilisons pas le système de points et j’aimerais qu’on l’utilise. Je pense qu’il peut faire évoluer les pilotes. J’avais moi-même changé en 2005, après avoir été pénalisé. » Márquez a quant à lui ajouté : « Si c’était dans le premier tour ou en milieu de course, je pourrais comprendre une pénalité. Mais sur le dernier tour… je crois que ça plaît aux fans. »

Malgré sa position, Lorenzo n’avait pas perdu son sens de l’humour et a dévoilé qu’il avait effectué le vol retour, de Jerez à Barcelone, en compagnie de Márquez : « Il y avait près de 300 personnes dans l’avion et il a fallu que nous soyons l’un à côté de l’autre. C’était marrant. Nous nous sommes serré la main (pour la première fois depuis l’incident). Comme je l’ai dit, je n’ai aucun problème avec Marc. Je tiens juste à rendre notre sport plus sûr. »

 

TAGS France

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™