La joie de Lorenzo et le réalisme de Rossi

Lorenzo overjoyed but Rossi looking for more
dimanche, 16 juin 2013

Premier pilote à remporter trois victoires cette saison, Jorge Lorenzo était ravi de son nouveau succès à Montmeló tandis que son coéquipier Valentino Rossi est resté sur sa faim après avoir fini en quatrième position, à une poignée de secondes de l’Espagnol.

Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a une fois de plus donné une véritable leçon de pilotage et de gestion de course dimanche au Grand Prix Aperol de Catalogne, où le Champion du Monde en titre est passé de la troisième à la première position avant même le premier virage, pour ensuite contrôler la course avec une autorité déconcertante. Le Majorquin s’imposait à Barcelone pour la troisième fois en quatre ans et remportait son 26ème succès dans la catégorie reine, soit un de plus que Kevin Schwantz, le Champion du Monde 500cc 1993. Lorenzo compte désormais 47 victoires en Grand Prix, toutes catégories confondues, soit autant que son rival Dani Pedrosa, dont il n’est plus qu’à sept points dans le classement général.

« La journée a été parfaite, » a affirmé Lorenzo. « Honnêtement, je ne m’attendais pas à gagner. Je savais que j’avais mes chances mais je n’étais pas aussi convaincu que j’allais gagner qu’au Mugello. C’était très dur physiquement, c’était la course la plus chaude l’année. Je me suis donné à 100% durant toute la course parce que la moindre erreur nous aurait conduits au désastre. »

« J’ai été surpris au départ parce que je m’attendais à doubler Cal (Crutchlow) mais pas Dani (Pedrosa). J’ai profité du fait que j’étais devant pour prendre de l’avance mais pas suffisamment pour m’échapper. Dani était là juste derrière moi. Au final j’ai pu créer un petit écart pour les cinq derniers tours, parce que j’étais fort mentalement et que je n’ai jamais rien lâché, et ça m’a permis de gagner. »

Valentino Rossi a réussi à obtenir un résultat positif en finissant quatrième après avoir été contraint à l’abandon dès le premier tour au Mugello mais a reconnu qu’il avait encore des progrès à faire avant de pouvoir atteindre ses objectifs.

« Nous voulions essayer de finir sur le podium mais nous avons quand même fait une bonne course, » a déclaré Rossi. « Nous progressons course après course, hormis au Mugello et nous n’avons pas eu de chance, et j’arrive à mieux piloter notre moto. Nous avons encore du travail devant nous, notamment en début de course où je n’ai toujours pas la bonne configuration pour pousser au maximum. »

« Au bout de quelques tours, mon rythme n’était pas mauvais et nous n’étions pas très loin du groupe de tête. Nous avons bien travaillé et nous allons maintenant avoir deux journées d’essais pour essayer d’améliorer tout ça. Nous ne baissons pas les bras, nous ferons bientôt un autre pas en avant et nous ne serons alors plus si loin que ça des premières places. »

 

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™