Pedrosa revient sur son duel avec Lorenzo

Pedrosa 2013 Valencia race review
dimanche, 10 novembre 2013

S’il ne jouait plus le titre, Dani Pedrosa aura cependant été l’un des principaux acteurs d’une finale mémorable au Grand Prix Generali de Valence, où il a tant bien que mal tenté de déjouer les plans de Jorge Lorenzo.

Dani Pedrosa (Repsol Honda) a conclu la dernière course de l’année à la seconde place, derrière le vice-Champion Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) et devant son coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda), qui s’emparait du titre de Champion du Monde MotoGP™ 2013.

Le Catalan a passé tout le premier tiers de l’épreuve à essayer de passer devant Lorenzo, qui avait décidé de ralentir la course afin de mettre Márquez à la portée de ses poursuivants, mais est tombé sur un adversaire trop fort et trop agressif, si bien qu’il a été contraint à sortir de la trajectoire de course et s’est retrouvé en cinquième position. Pedrosa est ensuite remonté pour passer Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) puis Márquez et finir sur la deuxième marche du podium.

« J’étais bien parti et je voyais que Jorge n’essayait pas d’aller vite au début, » a commenté Pedrosa. « J’ai voulu passer devant mais il revenait à chaque fois. Nous nous sommes rudement battus. J’essayais de changer d’endroits pour dépasser, pour qu’il ait plus de mal à revenir devant, mais il trouvait toujours un moyen de repasser. Il a poussé un peu trop fort à deux reprises et la seconde fois j’ai failli chuter dans le virage n°2. »

« Sa stratégie était claire. Nous nous sommes bien battus, même si nous nous sommes touchés plusieurs fois. Quand il me touchait, je n’avais pas d’autre choix que de relever la moto. »

Lorenzo a lui aussi donné sa version des faits et justifié son agressivité par l’enjeu exceptionnel de la course : « Je ne voulais évidemment pas causer de contact avec Dani mais j’avais cette stratégie et je devais essayer de la faire marcher. La première fois que nous nous sommes touchés, il avait freiné plus tôt que ce que j’attendais et la seconde fois il a essayé de rester devant mais à l’extérieur. Je lui présente mes excuses parce que je n’avais pas l’intention de toucher qui que ce soit. »

Troisième du classement général, Pedrosa a conclu en ajoutant : « Les bons moments sont évidemment quand vous gagnez, les mauvais sont quand vous chutez. Le pire moment cette année a été pour moi Aragón, où je suis tombé et où ce n’était pas de ma faute. Nous avons vécu un autre mauvais moment au Sachsenring, où c’était de ma faute et où je m’étais fracturé la clavicule. »

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™