Bilan positif pour Pedrosa et Márquez au COTA

Pedrosa progress delayed by neck pain
vendredi, 15 mars 2013

Bien qu'il ait dû écourter sa dernière journée d'essais en raison de douleurs au cou, Dani Pedrosa était plutôt satisfait de sa semaine à Austin, tout comme son coéquipier Marc Márquez, qui a été le plus rapide à chacune des trois journées.

Dani Pedrosa n'a donc bouclé qu'une vingtaine de tours avant de mettre fin à ses essais sur le Circuit of the Americas, ne voulant pas prendre le risque d'agraver ses problèmes au cou. Ravi d'avoir profité de l'opportunité de découvrir le circuit qui accueillera la seconde manche de la saison 2013, le pilote du team Repsol Honda va maintenant avoir près d'une semaine de repos avant de reprendre la piste à Jerez fin de semaine prochaine, pour le dernier rendez-vous de la pré-saison.

Son coéquipier Marc Márquez est de son côté resté très actif tout au long de la troisième et dernière journée d'essais au COTA et a de nouveau été le plus rapide, avec un record officieux de 2'03.281. Le rookie a bouclé une soixantaine de tours et sera vraisemblablement l'homme à battre fin avril lors du Red Bull Grand Prix of the Americas.

"J'ai eu mal au cou dès mon premier run," a expliqué Pedrosa à motogp.com. "Je ne sais pas ce qui s'est passé, j'ai soudainement eu mal au cou et ça a empiré à chaque sortie. J'ai donc décidé d'arrêter parce que ça ne valait pas la peine de continuer."

"Je suis assez content d'être venu ici et d'avoir fait autant de tours. Je commence à comprendre cette piste et ce sera important pour le Grand Prix. La météo sera sûrement différente mais c'était une bonne expérience."

Márquez tirait lui aussi un bilan positif après avoir dominé chacune des trois journées d'essais.

"La dernière journée s'est plutôt bien passée pour moi," a affirmé le Champion du Monde Moto2™ 2012. "Le feeling était identique à celui d'hier dès le début et nous avons commencé à travailler sur des choses que les techniciens voulaient essayer. Au final ça nous a apporté pas mal de progrès."

"Je pense qu'il était important de venir ici, pas seulement parce que nous y reviendrons pour la deuxième course de la saison mais aussi pour la préparation physique. C'est une piste difficile, où il faut pousser très fort dans les changements de direction des premières chicanes. L'important est que nous connaissions désormais ce circuit et que nous ayons une bonne configuration de base pour la seconde course."

 

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™