Salom sera encore une fois l’homme à battre au Sachsenring

lundi, 8 juillet 2013

Avec sept podiums en sept courses dont quatre victoires et notamment les trois de la série Mugello-Montmeló-Assen, Luis Salom est passé du statut d’outsider en pré-saison à celui de favori au titre Moto3™ 2013.

Sa victoire à Losail lors de la manche d’ouverture du Championnat du Monde Moto3™ n’était pas qu’un simple avertissement adressé à ses adversaires mais aussi le début d’une première moitié de saison pour l’instant irréprochable pour Luis Salom (Red Bull KTM Ajo). S’il s’était ensuite contenté du podium lors des trois courses suivantes, le Majorquin s’est converti en grand favori au titre 2013 en battant brillamment ses rivaux au finish lors des trois dernières courses et en entamant la première série de victoires de sa carrière, qu’il tentera de prolonger cette semaine au Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne.

Malgré dix points de retard et deux fois moins de victoires que son compatriote, Maverick Viñales (Team Calvo) a lui aussi fini sur le podium à chaque course cette année, ce dont il peut s’estimer heureux puisqu’il avait entamé la saison avec une blessure à la main. Le Catalan a néanmoins été impuissant face à Salom sur les derniers tours lors des trois dernières manches et devra rapidement trouver une réplique afin d’éviter de laisser s’échapper ses chances d’être couronné Champion du Monde cette année.

Troisième du classement Moto3™ avec trente-cinq points de retard sur Salom, Álex Rins (Estrella Galicia 0’0) est le seul autre pilote à avoir conquis le sommet du podium cette année dans la catégorie 250cc 4-temps et est le seul autre sérieux candidat au titre mondial à l’approche de la mi-saison puisque Jonas Folger (Mapfre Aspar) et Álex Márquez (Estrella Galicia 0’0) sont respectivement à 79 et 93 points de Salom, plus de points qu’ils n’ont eux-mêmes marqués depuis de le début de l'année.

Après Salom, Viñales et Rins, Folger est le seul autre pilote à être monté sur le podium mais ne l’a atteint qu’une fois, à Jerez, et voudra revenir dans la lutte pour les places d’honneur ce week-end lors de son Grand Prix national. 

Septième du classement général derrière Miguel Oliveira (Mahindra Racing), qui était en pole pour la première fois lors de la dernière course, Alexis Masbou (Caretta Technology) n’a pas encore eu l’occasion de se battre pour le podium cette année mais a fini les sept premières courses de l’année dans les points, cinq fois dans le Top 10, et sera ce week-end de retour sur les lieux du premier et pour l’instant unique podium de sa carrière puisqu’il avait décroché une splendide seconde place derrière le Champion du Monde Sandro Cortese l’an dernier au Sachsenring. Sur FTR-Honda, le Français pourrait être moins désavantagé par rapport aux KTM sur le tracé étroit et sinueux du Sachsenring, qui propose l’une des plus courtes lignes droites de départ/arrivée du calendrier.

Alan Techer (CIP Moto3) sera lui aussi en quête d’un bon résultat ce week-end en Allemagne, où il avait pris la treizième place l’an dernier, tandis que le rookie Belge Livio Loi (Marc VDS Racing) tentera de revenir dans le Top 15 qu’il avait atteint lors de son premier GP, à Jerez.

Masbou et Techer ne seront pas les seuls Français en piste ce week-end puisque Jules Danilo, qui avait couru au Mans avec Marc VDS Racing, a été choisi par le team Ambrogio Racing pour remplacer Danny Webb, qui s'était fracturé le radius de l'avant-bras droit à Assen, en Allemagne ainsi qu'à Indianapolis.

TAGS Germany

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™