Jorge Martínez `Aspar´ : "Les autres CRT seront plus proches l'an prochain"

aspar on first CRT season
jeudi, 22 novembre 2012

Le team manager de Power Electronics Aspar s'est récemment entretenu avec motogp.com pour discuter de la première saison de la catégorie CRT, qui a été dominée par ses pilotes : Aleix Espargaró et Randy de Puniet.

Suite au dernier de Grand Prix de l'année, qui a eu lieu chez lui à Valence, Jorge Martínez 'Aspar' a retrouvé motogp.com pour revenir sur la saison de son team MotoGP™, qui inaugurait le nouveau format CRT cette année. 

Le directeur du team Power Electronics Aspar s'est évidemment montré satisfait des résultats obtenus puisque De Puniet et Espargaró ont, à eux deux, pris la première place du groupe CRT lors de treize des dix-huit Grands Prix de la saison et ont signé sept Top 10. Les deux équipiers ont également assuré à Power Electronics Aspar la meilleure qualification des CRT à dix-sept reprises mais ont surtout été les deux principaux prétendants au titre de premier pilote CRT dans le classement général, un titre pour lequel ils se sont battus en duel jusqu'à la fin de la saison et qui est finalement revenu à Espargaró (1er CRT à Jerez, Estoril, Montmeló, Silverstone, Laguna Seca, Aragón, Motegi, Sepang et à Phillip Island).

"C'était une grande joie pour moi. L'année a été difficile pour nous, qui sommes présents dans les trois catégories, et notre team CRT est celui qui nous a le plus souvent offert de bons résultats. C'est une grande année pour nous puisque nous avons terminés à la sixième place du classement des teams MotoGP™, en étant premiers des CRT, avec Aleix devant et Randy à la seconde place," a commenté Aspar.

Coéquipiers et adversaires dans la course au titre CRT, De Puniet et Espargaró sont tour à tour passés en tête du classement de la sous-catégorie et Aspar, qui a déjà géré des situations similaires par le passé, estime que cette rivalité en piste a été très bien vécue au sein de l'équipe.

"Ça s'est plutôt bien passé, alors que ça peut être une situation compliquée. Randy était devant au début, il allait plus vite qu'Aleix et je crois qu'Aleix a beaucoup progressé durant l'année, en tant que pilote mais aussi en tant que metteur au point. L'important est qu'il y ait toujours eu un certain respect entre les deux et tout s'est bien passé puisqu'ils ont finalement une assez bonne relation, entre eux deux comme avec le reste de l'équipe."

Après avoir largement dominé les autres CRT cette année grâce à la supériorité de l'ART (Aprilia) sur les autres machines, Aspar pense que ses adversaires profiteront de l'expérience acquise en 2012 pour combler leur retard d'ici le début de la saison 2013 et proposer une concurrence beaucoup plus sérieuse.

"Je pense que ça va se resserrer, même si nous travaillons nous aussi pour progresser d'ici l'an prochain. Je crois que ça s'est très bien passé cette année, nous avions en général un écart allant d'1.3s à 1.8s par rapport au premier pilote MotoGP et je crois que nous pouvons nous rapprocher des motos officielles, mais il est évident que les autres CRT vont aussi se rapprocher de nous. Cette année, nous avons énormément travaillé, nous avons sans cesse essayé d'améliorer l'aérodynamique, le châssis et l'électronique, et j'espère continuer sur cette voie," a conclu Aspar.

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™