La chute qui aurait pu ruiner le week-end de Márquez

lundi, 2 septembre 2013

La chute à haute vitesse qu’a subie Marc Márquez dimanche matin lors du warm-up de Silverstone n’a finalement pas eu de conséquence grave sur la plan physique mais a valu une pénalité au jeune Espagnol pour ne pas avoir respecter les drapeaux jaunes et a d’autre part permis de constater l’efficacité de l’airbag intégré à sa combinaison.

Marc Márquez (Repsol Honda) s’est fait une belle frayeur en tombant dimanche matin avant la course en Grande-Bretagne, entre les virages n°7 et n°8, et a pendant un moment pensé qu’il n’allait pas pouvoir courir après s’être luxé l’épaule gauche.

Alpinestars, l’équipementier du jeune Espagnol, a dévoilé hier la « radiographie » de la chute. Il s’agit d’un graphique établi à partir des données enregistrées par les capteurs de l’airbag Air Tech et qui illustre les forces auxquelles a été soumis la partie supérieure de la combinaison et donc les épaules de Márquez dans l’incident.

Les données enregistrées indiquent que l’airbag s’est déployé 0.168s avant l’impact initial, 0.048s après que le système ait détecté la chute, et que l’airbag était prêt 0.055s avant l’impact.

Le pic d’énergie au moment de l’impact est monté jusqu’à 22.55g et s’est concentré sur l’épaule gauche. L’airbag est resté gonflé durant la totalité de la chute, assurant l’absorption d’une bonne partie de l’impact.

Le reste de l’histoire est connu : Márquez a été conduit au centre médical du circuit où les médecins ont remis son épaule en place et confirmé qu’il n’y avait aucune fracture. Le pilote du team Repsol Honda s’est ensuite élancé de la pole position pour s’engager dans un superbe duel avec Jorge Lorenzo et a obtenu la seconde place.

L’incident survenu lors du warm-up a cependant valu au leader du Championnat du Monde MotoGP™ une pénalité de points pour ne pas avoir respecté les indications des commissaires de piste, qui faisaient signe aux pilotes de ralentir en agitant le drapeau jaune à l’endroit où Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) venait de tomber. La chute de Márquez a finalement été identique à celle du Britannique, si bien que son RC213V est allée atterrir sur la YZR-M1 de ce dernier.

Après avoir revu l’incident, la Direction de Course a donné à Márquez deux points de pénalité pour non-respect du drapeau jaune. Pour rappel, le nouveau système de points de pénalité introduit en MotoGP™ cette année prévoit qu’un pilote qui atteint quatre points partira du fond de la grille pour l’épreuve suivante, de la pit-lane s’il arrive à sept points et sera disqualifié pour la course suivante s’il cumule dix points. Une fois la sanction correspondant aux dix points appliquée, le compteur repart de zéro.

Par chance, les commissaires de piste qui s’occupaient de la moto de Crutchlow ont rapidement réagi (comme le montrent les images et la vidéo de l’incident), l’airbag du pilote a rempli sa mission et le jeune prodige espagnol a pu terminer sa journée en offrant un nouveau récital.

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™