Rabat transforme l’essai à Jerez

Le Moto2™ est partenaire de
moto2 race rabat jerez
dimanche, 5 mai 2013

Qualifié en pole position pour la première fois de sa carrière en Grand Prix, Esteve Rabat a conclu son week-end parfait en Espagne en décrochant sa toute première victoire après s’être échappé devant Scott Redding et Takaaki Nakagami, qui a concédé la troisième place à Pol Espargaró dans l’avant-dernier tour.

L’Espagnol Esteve Rabat (Tuenti HP 40) s’est imposé en course pour la première fois d’une carrière en Grand Prix entamée en 2005 après avoir dominé l’intégralité du week-end à Jerez de la Frontera. Déjà présent sur le podium au Texas, lors de la course précédente, le Barcelonais avait été le plus rapide lors des essais libres et des qualifications et a été tout aussi impressionnant en course. 

Après avoir essayé de suivre le rythme imposé par le Catalan dès le départ, Scott Redding (Marc VDS Racing) et Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) n’ont pas tardé à se retrouver isolés aux deuxième et troisième positions, si bien que le podium semblait déjà figé à la mi-course. 

Alors que l’habituel spectacle proposé par le Moto2™ se faisait attendre, Pol Espargaró (Tuenti HP 40), parti quatrième, a tant bien que mal réussi à revenir sur Nakagami pour une superbe bagarre de fin de course. Le vice-Champion du Monde a privé le Japonais de la troisième place dans l’avant-dernier tour tandis que Rabat s’imposait sans surprise, avec plus de quatre secondes d’avance sur Redding et plus de sept sur Espargaró et Nakagami.

A plus de onze secondes du vainqueur, Nico Terol (Mapfre Aspar) a pris la cinquième place, devant un excellent Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq), sixième sur la grille comme à l’arrivée, et qui signait son meilleur résultat en Grand Prix depuis ses débuts en Moto2™ en 2010.

Jordi Torres (Mapfre Aspar), Dominique Aegerter (Technomag carXpert), Toni Elías (Blusens Avintia) et Marcel Schrötter (Desguaces La Torre SAG) complétaient le Top 10 à l’arrivée.

Les mentions spéciales reviennent à Tom Lüthi (Interwetten Paddock) et à Johann Zarco (Came IodaRacing Project). Le Suisse a réussi à prendre la onzième place de sa première course de l’année alors qu’il avait manqué les épreuves de Losail et d’Austin en raison de ses multiples fractures du bras droit. Zarco a de son côté, après une catastrophique qualification en 30ème position, fait preuve d’une remarquable combativité pour remonter jusqu’à la treizième place et s’assurer de continuer à marquer des points après avoir fini douzième au Qatar puis sixième au Texas.

Mike Di Meglio (JiR Moto2) et Louis Rossi (Tech3 Racing) ont quant à eux fini aux 20ème et 24ème positions.

Parmi les pilotes à s’être faits prendre un tour, Rafid Topan Sucipto (QMMF Racing Team) s’était malencontreusement intercalé entre Nakagami et Espargaró lorsque le Catalan revenait sur le Japonais et est venu s’excuser auprès du vice-Champion lors de la conférence de presse qui suivait la remise des prix.

 
TAGS Spain

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™