Lorenzo mène l’offensive Yamaha au Mugello

motogp lorenzo fp2 mugello
vendredi, 31 mai 2013

Jorge Lorenzo est parvenu à se hisser au sommet du classement des essais libres en battant son coéquipier Valentino Rossi, longtemps installé en tête, à deux reprises sur les dernières minutes de la seconde séance d’essais vendredi après-midi en Italie. Troisième, Cal Crutchlow confirme la grande forme des Yamaha en Toscane tandis que Marc Márquez a violemment chuté.

Le Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a privé son coéquipier Valentino Rossi de la première position vendredi au Mugello lors de la première journée du Grand Prix TIM d’Italie. L’Espagnol a dû répondre à l’Italien deux fois en fin de séance et a conclu avec une très maigre avance sur le favori du public local (+0.034s).

Sur une piste qui avait séché grâce à l’éclaircie de la mi-journée, Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) a fini en troisième position, à un peu moins de trois dixièmes de seconde de Lorenzo, et confirmait la supériorité des Yamaha puisque le Britannique était aussi le seul autre pilote à moins d’une seconde du temps de référence.

A tout juste plus d’une seconde de Lorenzo, Nicky Hayden (Ducati), Dani Pedrosa (Repsol Honda) et Andrea Iannone (Energy T.I. Pramac Racing) se tenaient dans un mouchoir de poche (moins de 0.1s entre les trois) et devançaient Andrea Dovizioso (Ducati), Stefan Bradl (LCR Honda) ainsi que Randy de Puniet (Power Electronics Aspar). Premier CRT, le Français n’était qu’à quatre millièmes de seconde de Bradl et a réussi à battre Michele Pirro (Wild Card avec Ducati), Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) ainsi que son coéquipier Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar), douzième à 1.394s du leader.

Treizième et quatorzième, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et Marc Márquez (Repsol Honda) ont tous les deux chuté. Si la chute de l’Anglais restera probablement anecdotique, celle de Márquez était nettement plus inquiétante. Tombé au ralenti dans l’herbe mouillée ce matin, le rookie du team Repsol Honda a cette fois-ci subi une chute à haute vitesse à la fin de la longue ligne droite du circuit toscan. Márquez a momentanément perdu le contrôle de sa machine au freinage et a été forcé à sortir de piste sur le côté gauche, avant de chuter dès son passage sur la bande de gazon. Trainé par sa machine sur plusieurs mètres, le Champion du Monde Moto2™ a directement été évacué pour être conduit à la Clinica Mobile et ne souffre au final que de quelques contusions.

TAGS Italy

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™