Pedrosa triomphe en solitaire au Grand Prix Shell Advance de Malaisie

pedrosa sepang race motogp
dimanche, 13 octobre 2013

Dani Pedrosa a renoué avec la victoire et remporté sa troisième victoire de la saison en dominant clairement l’épreuve de la catégorie reine au Circuit International de Sepang. Marc Márquez et Jorge Lorenzo étaient à ses côtés sur le podium après avoir fait le show en début de course et sont désormais séparés de quarante-trois points dans le classement général.

Bien malchanceux en Aragón, où sa chute et son abandon avaient sonné le glas de ses espoirs de remporter le titre mondial cette année, et encore gêné par une hanche douloureuse, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a fait preuve ce week-end au Grand Prix Shell Advance de Malaisie d’autant de talent que de caractère et remportait l’épreuve de Sepang pour la seconde année consécutive. Malgré sa victoire, le Catalan demeure toute de même à cinquante-quatre points de son coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda) avant les trois dernières manches de la saison 2013.

Qualifiés en seconde ligne, le vice-Champion du Monde MotoGP™ 2012 et Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), le tenant du titre, étaient côte à côte dans le premier virage, suite auquel Lorenzo passait en tête devant Pedrosa, Márquez, Valentino Rossi (Yamaha Factory) et Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini). 

En formation serrée, les cinq pilotes n’ont pas tardé à distancer le reste du peloton et Pedrosa s’est emparé de la première position dès le cinquième tour pour ensuite filer vers la victoire alors que Lorenzo se retrouvait en tête à tête avec Márquez.

Auparavant critique des avis des pilotes qui n’hésitent pas à aller au contact, Lorenzo, dont les dernières déclarations à ce sujet avaient été on ne peut plus ambigües, s’est montré particulièrement agressif pour défendre sa seconde place face au rookie catalan. Les deux rivaux ont offert un superbe spectacle du cinquième au neuvième tour, dans lequel Márquez est, après de nombreuses tentatives, passé pour de bon devant le Champion du Monde en titre. 

Suite à un festival de manoeuvres toutes plus osées les unes que les autres, le reste de la course a été beaucoup moins animé. Impérial, Pedrosa est resté hors de portée de Márquez, qui a vite creusé l’écart sur Lorenzo une fois passé devant le Majorquin. Les trois Espagnols et Rossi ont tous fini avec près de trois secondes d’écart entre chacun d’entre eux tandis qu’Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) et Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) finissaient cinquième et sixième à l’issue d’une belle bagarre pour la place de premier pilote satellite, en l’absence de Stefan Bradl (LCR Honda), opéré de sa fracture de la cheville la veille au soir à Kuala Lumpur.

Complétaient le Top 10 à l’arrivée Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), Andrea Dovizioso (Ducati), Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar) et Yonny Hernández (Ignite Pramac Racing) tandis que Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) a fini douzième, derrière Hiroshi Aoyama (Avintia Blusens).

Nicky Hayden (Ducati) a dû abandonner sa Desmosedici contre le pit-wall suite à une casse moteur survenue avant la mi-course tandis que Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing), Héctor Barberá (Avintia Blusens) et Michael Laverty (PBM) ont tous les trois été pénalisés par un ride-through pour départ anticipé.

Grâce à sa seconde place, son quatorzième podium en quinze courses depuis son arrivée en MotoGP™, Márquez pourrait remporter le titre de Champion du Monde le week-end prochain à Phillip Island, au Grand Prix Tissot d’Australie, en marquant sept points de plus que Lorenzo et en ne concédant pas plus de quatre points à Pedrosa.

 
TAGS Malaysia

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™