Phillip Island : Première balle de match pour Márquez

phillip island press conference
jeudi, 17 octobre 2013

Marc Márquez, le leader du Championnat du Monde MotoGP™, Jorge Lorenzo, Dani Pedrosa, Cal Crutchlow, Pol Espargaró et Jack Miller étaient les six pilotes conviés en conférence de presse jeudi à Phillip Island avant l’ouverture du Grand Prix Tissot d’Australie.

Marc Márquez (Repsol Honda) pourrait remporter le titre MotoGP™ 2013 ce week-end en marquant huit points de plus que Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) et entrer dans l’histoire comme le plus jeune Champion du Monde de la catégorie reine mais essaye de ne pas trop se focaliser sur le titre : « C’est vrai, c’est notre première opportunité de le remporter mais je pense que ce sera très, très difficile parce que Jorge avait été très rapide ici l’an dernier. Il avait fini deuxième et devant lui il n’y avait que Casey (Stoner). Pour moi ce ne sera qu’une course de plus. L’important est d’essayer de remporter le titre et peu importe quand ça arrivera. Je suis impatient de rouler ici en MotoGP. Ce sera excitant et toutes ces courbes rapides vont être intéressantes. J’ai regardé des vidéos de l’an dernier, avec les trajectoires incroyables de Casey, et je vais enfin pouvoir rouler en MotoGP à Phillip Island. »

Malgré son important retard sur le rookie catalan, Lorenzo demeure résolu à se battre jusqu’au bout et a affirmé : « Nos deux derniers résultats n’étaient pas les meilleurs. Nous voulions gagner et finir devant Marc, nous avons essayé à Aragón et ça s’est moins bien fini que prévu à Sepang. Mais ce qui est fait est fait. Nous ne pouvons pas nous attarder sur le passé. Nous sommes à Phillip Island, dans des circonstances différentes, sur une piste différente. Nous allons faire de notre mieux pour gagner ici. Le freinage est notre point faible en ce moment et il devrait faire beaucoup plus frais ici donc en théorie, ce circuit devrait mieux nous aller. Ce n’est cependant que la théorie et nous devrons attendre ce week-end pour en savoir plus. »

Pedrosa, qui n’avait pas fini la course l’an dernier, est de son côté impatient d’essayer le nouvel asphalte suite à ce que la piste ait été rénovée depuis le GP de 2012 : « Ça ne s’était pas bien passé l’an dernier, j’étais tombé sur un pneu froid. Ici il est important de bien faire les essais et de prendre son temps, surtout en qualifications. Voyons si nous pouvons faire un bon week-end. C’est difficile à juger maintenant mais l’ancien asphalte était assez vieux et il y avait beaucoup de bosses. Je pense que le nouvel asphalte va être un grand changement. Nous ne savons pas comment les pneus vont réagir mais cette météo froide devrait nous permettre d’avoir un meilleur feeling sur une piste toute neuve. »

Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) souhaite quant à lui se relancer sur un circuit où il avait fini troisième l’an dernier et a déclaré : « Ce sera dur de faire aussi bien que l’an dernier. Nous avions eu un peu de chance que Dani chute. Mes derniers résultats n’ont pas été très bons mais comme l’a dit Jorge, notre moto devrait être plus performante ici. J’étais sur le podium l’an dernier et je ne vois pas pourquoi nous ne pourrions pas nous battre devant. »

Revenu à neuf points de Scott Redding (Marc VDS Racing) dans la lutte pour le titre Moto2™, Pol Espargaró (Tuenti HP 40), qui s’était imposé en partant de la pole l’an dernier, est prêt pour une épreuve déterminante : « Nous sommes tous les deux sous pression parce que nous approchons de la finale de Valence et qu’il n’y a plus que trois courses. Nous avons la pression, c’est sûr, et la stratégie sera importante pour ces trois courses. Je vais faire de mon mieux mais cette année a été très différente de l’année dernière et nous avons aussi un nouvel asphalte. »

Le pilote local Jack Miller (Caretta Technology-RTG), originaire du Queesland et de la Sunshine Coast, au nord-est de l’Australie, espère quant à lui se battre aux avant-postes en Moto3™ et a plaisanté sur le fait qu’il n’avait pas l’impression d’être à domicile dans un climat aussi froid : « Chez moi ? Plus ou moins. Je ne suis pas sûr que Phillip Island fasse partie de l’Australie, nous n’avons pas ce genre de météo là d’où je viens ! Ça fait du bien d’être à la maison… ou presque chez moi, avant de repartir pour le Japon ! L’année a été difficile avec Honda. La moto est géniale en termes de conduite mais nous avons du mal sur les lignes droites. L’année a été bonne mais nous souffrons en fin de course, surtout à cause de l’usure des pneus. »

Blessé en Malaisie et opéré de sa fracture de la cheville droite samedi dernier, Stefan Bradl (LCR Honda) a de son côté reçu l’autorisation de reprendre la piste vendredi matin pour les premiers essais libres, suite auxquels il devra néanmoins passer une seconde visite médicale.

 

TAGS Australia

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™