Redding remporte sa première victoire au Mans

Le Moto2™ est partenaire de
redding le mans race moto2
dimanche, 19 mai 2013

Scott Redding a décroché sa première victoire dans la catégorie Moto2™ au Monster Energy Grand Prix de France, suite à un drapeau rouge levé à deux tours de l’arrivée, devant Mika Kallio et le Belge Xavier Siméon, qui montait sur le podium pour la première fois. Dominique Aegerter et Johann Zarco complètent le Top 5.

Scott Redding a repris la tête du Championnat du Monde Moto2™ 2013 en remportant sa toute première victoire dimanche au circuit Bugatti, la seconde de sa carrière suite à celle qu’il avait obtenue à Donington Park en 125cc en 2008, qui avait fait de lui le plus jeune vainqueur de l’histoire.

Au départ de la course, Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) a parfaitement su profiter de sa pole position pour mener devant Pol Espargaró (Tuenti HP 40), auteur d’un excellent, départ, Johann Zarco (Came IodaRacing Project), troisième sur la grille, Esteve Rabat (Tuenti HP 40), Dominique Aegerter (Technomag carXpert), Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq) et Redding, qui rétrogradait de la seconde à la septième place. Le Britannique a cependant su garder son calme et est soudainement passé en quatrième position suite aux chutes simultanées d’Espargaró et de Rabat dans le troisième tour, dans l'épingle du Musée.

Alors que Nakagami se retrouvait seul en tête de la course, avec trois secondes d’avance, Tom Lüthi (Interwetten Paddock) tombait à son tour, dans le cinquième tour, avant que le Japonais ne chute et n’abandonne lui aussi, encore au Musée, deux tours plus tard.

Deuxième avant la chute de Nakagami, Zarco prenait les commandes de sa course nationale mais s’est rapidement fait doubler par Redding. Le groupe de tête est resté compact jusqu’à la fin de la course, avec Redding devant Zarco, Siméon, Aegerter et Mika Kallio (Marc VDS Racing). En difficulté sur le dernier tiers de l’épreuve, Zarco a successivement été passé par Kallio, Siméon et Aegerter, avant que la pluie n’intervienne.

Levé dans le 24ème tour, le drapeau rouge signifiait que les résultats allaient être déterminés selon le classement du 22ème tour, dernier tour bouclé par l’ensemble des pilotes avant l’arrivée de la pluie. Un soulagement pour Redding mais aussi pour Kallio, qui venait juste de se faire doubler par Siméon. Relégué à la troisième place par le drapeau rouge, le Belge était cependant ravi de faire sa première apparition sur le podium tandis que Dominique Aegerter prenait la quatrième place alors que Zarco venait juste de le doubler. 

Le Français manquait donc le podium à domicile que tout le public du Mans espérait mais signait néanmoins son meilleur résultat de l’année, tout comme Mike Di Meglio (JiR Moto2), qui réalisait une belle performance en passant de la douzième position sur la grille à la septième place, juste derrière Mattia Pasini (NGM Mobile Forward Racing).

Julián Simón (Italtrans Racing), Anthony West (QMMF Racing) et Alex de Angelis (NMG Mobile Forward Racing) complétaient le Top 10 à l’arrivée. 

Vainqueur en Moto3™ l’an dernier au Mans, Louis Rossi (Tech3 Racing), vingt-et-unième au départ et quinzième à l’arrivée, repartira de nouveau de sa ville natale avec le sourire après avoir marqué son premier point dans la catégorie Moto2™. 

Reparti suite à sa chute, Pol Espargaró a terminé en vingtième position et est désormais cinquième du classement général. Avec un total de 76 points, Redding mène avec 24 points d’avance sur Rabat tandis que Kallio et Aegerter sont ex aequo à 47 points, avec six longueurs d’avance sur Espargaró.

TAGS France

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™