De Puniet repart de Sepang avec le meilleur temps des CRT

jeudi, 28 février 2013

Bien qu'il n'ait pas encore réussi à se débarrasser du chattering à l'avant de son ART, Randy de Puniet a profité de la dernière journée d'essais officiels en Malaisie pour progresser dans d'autres domaines et reprendre l'avantage sur son coéquipier Aleix Espargaró, qui dominait jusqu'ici le groupe CRT.

Après avoir souffert d'un chattering beaucoup trop virulent au début du mois, lors du premier Test Officiel de la pré-saison MotoGP™ 2013, Randy de Puniet s'était donné comme objectif de résoudre ses problèmes de train avant pour les trois nouvelles journées d'essais de cette semaine.

Finalement sans solution et distancé par son coéquipier Aleix Espargaró lors des deux premières journées, le pilote du team Power Electronics Aspar a choisi de changer de problématique pour s'intéresser à d'autres aspects de son ART et a réalisé d'importants progrès jeudi, lors de la dernière journée d'essais en Malaisie, pour gagner près de sept dixièmes de seconde. Avec un meilleur temps de 2'02.863, De Puniet se hissait à la treizième place du classement combiné et se retrouvait à moins d'une demi-seconde du dixième, le Britannique Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), tout en passant en tête des CRT, devant son principal adversaire, Aleix Espargaró, avec tout juste 0.042s d'avance sur le Catalan.

Le Français quitte donc Sepang sur une note positive et retrouvera son équipe à Jerez, du 23 au 25 mars, pour le dernier Test Officiel avant l'ouverture du Championnat du Monde MotoGP™ 2013.

Randy de Puniet :

"Ces trois jours ont été plutôt intéressants pour nous, beaucoup plus que les premiers tests que nous avions faits à Sepang début février. On a pu bien travailler même si le problème n°1, qui est le dribble à l'avant, n'a pas été résolu. Hier après-midi on a décidé d'arrêter de se focaliser sur ce problème parce que l'on avait passé quatre jours et demi dessus, sans jamais trouver de solution. On a donc travaillé sur la stabilité au freinage, l'équilibre, la suspension arrière, le frein moteur. On a bien progressé à ce niveau-là, ce qui m'a permis d'être un peu plus à l'aise sur la moto même si j'avais encore des problèmes de dribble. J'ai réalisé un bon chrono sur cette piste avec la CRT. Je suis donc assez satisfait et impatient d'aller à Jerez pour voir un peu le potentiel de la nouvelle moto. On aura l'ancienne moto à côté pour comparer et ça devrait être assez intéressant. En tout cas nos essais se sont bien finis, je suis assez content et le team a bien travaillé, ce qui est une bonne chose."

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™