Journée d’essais productive à Misano

test misano motogp
lundi, 16 septembre 2013

Marc Márquez a été le plus rapide lundi au Misano World Circuit Marco Simoncelli, où les teams MotoGP™ et l’équipe de développement de Suzuki disposaient d’une journée de Test Officiel. Le Colombien Yonny Hernández a, à cette occasion, quitté PBM pour prendre la place de Ben Spies chez Pramac Racing.

Cette journée d’essais post-GP a été l’opportunité idéale pour certains de chercher des solutions aux éventuels problèmes rencontrés au cours du GP Aperol de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini mais aussi d’essayer de nouvelles pièces pour la fin de la saison comme pour 2014. Marc Márquez (Repsol Honda) a fini en tête du classement avec un chrono d’1’33.264, soit deux dixièmes de mieux que Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing), tandis que Valentino Rossi, le coéquipier de ce dernier, complétait le Top 3 de la journée.

Chez Repsol Honda, l’objectif de la journée était de travailler sur une nouvelle version du prototype de 2014, qui avait été testé une première fois à Aragón en juin dernier, après le GP de Catalogne. Cette nouvelle version aurait dû être essayée par Casey Stoner au Motegi mais était restée au garage en raison du mauvais temps. Márquez et Dani Pedrosa ont aussi continué à travailler sur la RC213V actuelle, avec un nouveau bras-oscillant et une nouvelle suspension arrière.

Yamaha Factory Racing avait de son côté amené un nouveau moteur en développement pour 2014 tandis que Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), auteur du quatrième temps, s’est concentré sur ses réglages afin de progresser sur les freinages, un domaine qui lui avait posé beaucoup de problèmes le week-end dernier. Son coéquipier Bradley Smith travaillait avec de nouvelles suspensions et essayait d'améliorer son équilibre ainsi que sa position de pilotage.

Randy de Puniet retrouvait quant à lui le team de développement de Suzuki et a de nouveau roulé avec le nouveau prototype japonais, dont le shakedown avait été réalisé par Nobuatsu Aoki. Travailler à Misano aura permis à Suzuki, qui reviendra en Grand Prix en 2015 et restera à Misano mardi et mercredi pour deux journées d'essais privés, d’enregistrer beaucoup de données sur un circuit différent de ceux où avaient été réalisés les premiers essais et d’ainsi disposer d’informations d’une grande valeur pour le développement du châssis. Suzuki continue de travailler avec un ECU Mitsubishi mais devrait bientôt adopter celui de Magneti Marelli, actuellement en phase de tests au Japon.

Yonny Hernández a fait ses débuts sur prototype satellite chez Pramac Racing, où il remplacera Ben Spies jusqu’au retour de l’Américain. Le Colombien aura donc au moins eu une bonne journée de préparation avant l’épreuve du MotorLand Aragón tandis que son nouveau coéquipier, Andrea Iannone, continuait à travailler sur ses réglages pour préparer les prochaines courses. Nicky Hayden et Andrea Dovizioso du team Ducati ont principalement travaillé sur les freins, l’électronique et l’embrayage. Michele Pirro était aussi présent en sa qualité de pilote d’essais de Ducati et alternait avec Franco Battaini sur une machine équipée du moteur de 2014 et d’un nouveau logiciel.

Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) a signé le cinquième temps de la journée et travaillait comme d’habitude sur sa fourche avant Showa et ses freins Nissin. L’Espagnol a devancé Dani Pedrosa ainsi que Stefan Bradl (LCR Honda), qui étudiait la géométrie de sa machine et affinait les réglages de ses suspensions. Héctor Barberá (Avintia Blusens) disposait d’un nouveau moteur à rappel pneumatique tandis que son coéquipier Hiroshi Aoyama essayait à nouveau le moteur avec lequel il avait subi une panne vendredi afin d’en trouver les causes.

Michele Magnoni, qui court en Superstock 1000, était également présent pour essayer la machine de Lukas Pesek chez Came IodaRacing Project et pourrait bientôt devenir le pilote de réserve officiel du team italien tandis que son compatriote Claudio Corti testait une nouvelle version du logiciel de l’ECU Magneti Marelli chez NGM Mobile Forward Racing. Chez PBM, Michael Laverty est passé d’une machine à l’autre pour comparer le châssis fabriqué par le team anglais à celui de l’ART dont disposait précédemment Hernández.

Malgré des débuts bien calmes en raison de l’état de la piste, encore humide ce matin suite aux orages de la nuit dernière, la journée d’essais s’est avérée productive et s’est terminée à 18h, peu après que Márquez ait signé le meilleur temps.

TAGS San Marino

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™