En tête à tête avec Michael Laverty

mardi, 3 décembre 2013

Michael Laverty faisait cette année sa première saison en Grand Prix et a marqué plusieurs points avec le team PBM. Le Nord-Irlandais continuera avec l’équipe de Paul Bird l’an prochain et s’est confié à motogp.com le week-end dernier à l’occasion du show Motorcycle Live au NEC de Birmingham.

Michael, ton meilleur et ton plus mauvais moments de la saison 2013 ?

« Le meilleur a été de marquer des points à Jerez. A ce point-là, nous étions assez forts dans le classement CRT, je passais devant des pilotes tels que Colin Edwards et Claudio Corti, c’était sympa de nous battre avec eux. Le point négatif est qu’au cours de la saison, tous ces gars ont continué à avancer mais pas nous. Nous nous sommes ensuite retrouvés dans une situation assez délicate sur la seconde moitié de l’année. »

Qu’as-tu pensé de tout l’univers MotoGP™ ?

« Ça m’a plu. Pour moi, tout était nouveau à chaque course et à chaque circuit. Je découvrais de nouvelles choses et rencontrais du monde. J’étais étranger à tout ça mais ça m’a vraiment plu et j’attends l’an prochain avec impatience, maintenant que je connais les ficelles et tous les pays, où me rendre quand j’ai besoin de quelque chose, les choses sont plus simples maintenant. »

« C’était aussi fun parce que je suis un fan de MotoGP™ depuis longtemps. Me retrouver de l’autre côté de la barrière et être accueilli dans le cercle a été génial. Il y a parfois des barrières linguistiques mais l’anglais est la langue la plus parlée dans le paddock et on s’en sort donc assez facilement. »

Tu as commencé l’année avec la toute nouvelle PBM mais tu es ensuite passé sur le châssis ART (Aprilia) quand Damian Cudlin vous a rejoints à Aragón. Comment la transition s’est-elle passée ?

« Comme je le disais, nous avions commencé à stagner avec la PBM et quand j’ai testé l’ART à Misano, le jour après que Yonny (Hernández) nous ait quittés, nous avons réalisé qu’il y avait des domaines dans lesquels elle était meilleure que la PBM. L’ART était plus compétitive, et Damian est passé sur la PBM pour nous donner son opinion. C’était bien parce que Damian confirmait ce que j’avais dit de la moto et qu’il faisait aussi bonne impression. »

Comment s’est passé le test à Valence ?

« Je suis remonté sur la PBM et elle avait beaucoup progressé. Elle était devenue plus compétitive que l’ART sur un tour unique à Valence. Elle a été une seconde plus rapide que l’ART 2012 sur un tour, ce qui montre que PBM a fait un pas en avant. L’idée de faire passer différents pilotes sur les deux machines pouvaient sembler étrange vue de l’extérieur mais c’était en fait une bonne idée. »

Quelle approche allez-vous choisir pour l’an prochain ?

« Ce sera beaucoup plus simple. Si nous continuons avec la PBM, je saurai déjà de quelles modifications j’aurai besoin pour Sepang, notamment d’un peu plus de puissance de la part du moteur Aprilia. Ce sera aussi plus facile de m’entraîner l’an prochain. Je resterai en Malaisie entre les deux tests de pré-saison, afin de continuer à m’entraîner, ce qui devrait rendre les choses plus faciles. »

Ton objectif pour 2014 ?

« Nous devrions continuer avec le châssis PBM et le nouveau moteur Aprilia. Mon objectif sera d’être régulièrement dans les points. Je pense que c’est un objectif réaliste. »

« J’adorerais dire que nous visons le Top 10 mais en ce moment ce n’est pas réalisable. Je pense que nous devons viser les Honda « Open » et je crois que nous pouvons marquer des points. Le team et moi-même étions très frustrés l’an dernier mais maintenant nous nous faisons une meilleure idée des buts à atteindre pour l’an prochain. Nous voulons marquer plus de points, autrement nous risquerions de perdre notre financement pour 2015. »

Quel est ton programme pour l’intersaison ?

« Nous avons prévu un grand voyage en famille pour le Nouvel An. Eugene (son frère) va profiter de son bonus de fin d’année du World Superbike et toute la famille et les partenaires vont avoir un séjour dans un chalet cinq étoiles ! Ce sera donc du temps à passer en famille, à m’entraîner, aux Pays de Galles, avec Jodi (sa compagne), puis ce sera Noël. Nous partirons ensuite un peu au ski et puis nous nous retrouverons en Malaisie au mois de février !

TAGS 2014

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™