Entretien avec Paolo Ciabatti

A Post-season Catch-up: Paolo Ciabatti
mardi, 3 décembre 2013

motogp.com s'est entretenu avec Paolo Ciabatti, le directeur du projet MotoGP™ de Ducati, pour discuter des nouvelles orientations du team italien ainsi que de l'arrivée de Cal Crutchlow pour 2014.

Paolo, Ducati avait commencé 2013 avec beaucoup d'ambition suite aux arrivées de Bernhard Gobmeier et d'Andrea Dovizioso mais aussi l'idée qu'il fallait amorcer une « évolution et non un révolution ». Depuis, la moto a progressé mais pas autant que vous l'espériez…

« Non, c'est vrai. Nous espérions faire mieux en début de saison, réduire l'écart et peut-être nous battre pour le podium en fin d'année, ce qui n'est pas arrivé. Nous avons travaillé très dur pour développer la moto mais au final, aucune des nouveautés que nous pouvions introduire ne changeait la donne en termes de chronos. Ça a été une saison décevante pour nos pilotes, qui ont fait de leur mieux jusqu'à la dernière manche, et les résultats n'étaient pas ceux que nous espérions. »

« Pour la saison prochaine, nous avons un nouveau pilote, Cal Crutchlow, qui remplace Nicky Hayden, ainsi qu'un nouveau directeur pour Ducati Corse en la personne de Gigi Dall'Igna. C'est quelqu'un qui a beaucoup d'expérience. Nous allons continuer à travailler dur pour réduire l'écart sur les premiers l'an prochain. »

Vous avez développé votre moto tout au long de l'année. On a souvent vu Michele Pirro courir sur une version expérimentale de la Desmosedici. Que vous a apporté le travail de Michele ?

« Michele a fait un excellent travail. Il a fait beaucoup de choses, il a passé beaucoup de temps au Mugello et à Misano, à tester des nouveautés pour la moto. Nous avions prévu de faire quelques Wild Cards mais il a en fait pu participer à plus de courses puisque Ben Spies s'est malheureusement blessé. Michele le remplaçait donc chez Pramac. »

« Nous avons essayé beaucoup de choses différentes. Nous avons beaucoup de données et d'informations à analyser durant l'hiver. Ça n'a pas vraiment changé la moto de cette année mais ça nous a permis d'apprendre beaucoup de choses et c'est pourquoi nous sommes reconnaissants envers Michele et l'équipe de développement. »

L'année prochaine, chez Pramac, vous allez faire courir Yonny Hernández sur la moto de 2013 mais en catégorie « Open » (logiciel ECU officiel et 24 litres de carburant par course), tandis qu'Andrea Iannone courra sur une machine « Factory » (logiciel ECU du constructeur, maximum de 20 litres par course). Peux-tu nous expliquer ce choix ?

« Dorna semble vouloir imposer un logiciel unique dans un avenir proche. Nous avions l'opportunité de décider que le deuxième pilote de Pramac s'occuperait de ce développement. C'est quelque chose que Honda fera avec la RCV1000R et Yamaha avec Forward Racing. Pour nous il était important de gagner de l'expérience avec le nouveau logiciel et de contribuer à son développement. C'est quelque chose que nous finirons probablement tous par utiliser alors il vaudra mieux être prêts. »

Cal Crutchlow et Andrea Dovizioso s'étaient régulièrement battus en duel lorsqu'ils couraient tous les deux chez Monster Yamaha Tech3 en 2012. Andrea s'est aussi souvent battu avec son coéquipier, Nicky Hayden, cette année. Vous attendez-vous à une situation semblable pour 2014 ?

« Oui, nous aimons voir nos pilotes se battre entre eux de temps en temps, à condition qu'ils ne fassent pas d'erreur comme Nicky et Dovi à Indy par exemple. Mais ils se donnent à fond et c'est donc quelque chose que nous acceptons. L'important est qu'ils se battent avec les autres pilotes pour se rapprocher du sommet du classement. C'est ce que nous voulons faire. »

TAGS 2014 Ducati Team

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™