Entretien avec Michael Bartholemy

Le Moto2™ est partenaire de
mardi, 1 avril 2014

Team manager de Marc VDS Racing, Michael Bartholemy était bien évidemment ravi de voir ses pilotes finir aux deux premières places à Losail à l’occasion de l’ouverture de la saison 2014.

Michael, vous avez vécu un excellent début de saison en Moto2™ chez Marc VDS…

« Oui, ça s’est bien passé. Nous avons non seulement le doublé, mais aussi une pole position. On aurait difficilement pu faire mieux. Gagner avec un nouveau pilote est toujours quelque chose de spécial. Après les essais, je savais que Tito (Esteve Rabat) roulait bien mais on n’est jamais sûr et certain avant le week-end de course. »

Rabat avait aussi l’air assez confiant durant la pré-saison…

« Oui, il est vraiment centré sur son objectif de gagner et de concrétiser. Il avait fait beaucoup d’efforts lors du test à Almeria et a vraiment fait le maximum pour réussir. Il avait tellement travaillé cet hiver que j’étais vraiment heureux qu’il remporte la course. »

Mika Kallio s’en est aussi très bien sorti et a fini sur le podium malgré son accident en qualifications.

« Ça a évidemment été plus dur pour lui après ce qui s’est passé. Nous savions qu’il était capable de régulièrement lutter pour le podium mais sa chute du samedi ne l’a pas aidé. La moto était complètement détruite et nous ne pouvions pas la réparer. Nous avions déjà perdu deux motos au test de Phillip Island, une avec Mika et une avec Tito. Nous en avons donc perdu une autre au Qatar avec Mika. Le team Petronas nous a heureusement aidé en nous prêtant un cadre. Sans eux, il aurait été impossible que Mika puisse prendre le départ de la course. Un grand merci à eux, qui nous ont énormément aidés. Merci aussi à Marc parce que son soutien financier est comme d’habitude très, très important. »

Vous aviez terminé la course aux première et troisième positions, puis Mika a été reclassé deuxième suite à la disqualification du malchanceux Takaaki Nakagami…

« Je ne crois pas que ‘malchanceux’ soit le mot juste. Le règlement est très clair et est même illustré. C’est vraiment très, très clair. Les règles expliquent clairement qu’on ne peut pas utiliser le filtre à air qu’il y avait sur la moto de Nakagami. Je me rappelle même que le championnat avait adopté ce nouveau filtre à air en 2010 ou en 2011, à cause du Qatar, parce que les moteurs chauffaient trop en raison du sable présent dans l’air, ce qui peut causer des dégâts ou une perte de puissance. Je ne comprends pas pourquoi il n’ont pas simplement suivi le règlement. »

Vos deux pilotes pourraient se battre pour le titre cette année. Quelles sont les instructions que vous leur donnez ?

« Ils peuvent se battre l’un contre l’autre et voir jusqu’où ils peuvent aller, ce qui est important. Je travaille ici depuis des années mais je crois que c’est la première fois que nous avons un doublé pour la première manche, ce qui signifie que nous sommes premier et deuxième du Championnat. C’est positif mais nous ne pouvons pas nous arrêter là. Nous avons clairement fait du bon travail durant l’hiver et tout va bien mais regardez ce qui s’est passé l’an dernier… Scott Redding menait en milieu de saison et ça a fini par mal tourner. Nous devons continuer à travailler, garder l’équipe concentrée pour les dix-sept courses restantes. Nous avons besoin de points, d’autant de points et de victoires que nous pourrons en remporter parce que, comme nous l’avons vu avec Scott en Australie l’an dernier, tout peut arriver. »

Vous avez aussi un team en Moto3™ avec le jeune Belge Livio Loi…

« Il a fait du super boulot dans les trois séances d’essais. Il était ensuite onzième pour le warm-up, ce qui était parfait. Les qualifications ne s’étaient pas passées comme nous l’espérions et il aurait peut-être pu faire mieux. Il y a ensuite eu la course, il faisait très chaud et j’attendais de lui qu’il marque au moins un point. Ça aurait été bien. Au final il a terminé 17ème après être parti en vingtième position, ce qui est acceptable. Je suis convaincu que nous pourrons faire mieux à Austin. Nous devons progresser sur les qualifications et la course mais j’ai été agréablement surpris par la façon dont se sont passés les essais. »

Pendant ce temps, Scott Redding, votre ancien pilote Moto2™, faisait ses débuts en MotoGP™. Il a battu Nicky Hayden pour prendre la septième place et était le premier sur Honda RCV1000R Open.

« Je dois dire que ce que Scott a fait est fantastique. J’étais dans le garage pendant la course et c’était vraiment bien. Je crois que battre Nicky, qui est un ancien Champion du Monde et qui connaît le MotoGP™ par coeur, devrait toujours être son objectif. Il y a des différences, Scott a les freins Nissin et les suspensions Showa tandis que Nicky a les freins Brembo et les suspensions Öhlins. Mais Scott l’a doublé et a réussi à rester devant. Du beau travail ! Je suis très, très content pour lui qu’il ait fini septième… et pas loin de la sixième place parce que Crutchlow avait un problème et était juste devant. C’est le genre de résultats dont Scott avait besoin. En dehors d’Aleix Espargaró, il était devant les 11 ou 12 autres pilotes Open. Nous pouvons vraiment dire : ‘Bien joué Scott Redding !’ »

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
Paddock Girls MotoGP VIP VILLAGE™