Antonio Jiménez voit en Bautista un potentiel vainqueur

vendredi, 28 mars 2014

Álvaro Bautista et son chef mécanicien Antonio Jiménez sont repartis de Losail sans le moindre point mais satisfaits de leur travail et optimistes pour la suite de la saison.

Excellent en qualifications et deuxième sur la grille, Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) a lutté pour le podium pendant presque toute la course au Qatar et occupait la troisième position, devant Dani Pedrosa (Repsol Honda), lorsqu’il a chuté dans le virage n°2, au début de l’avant-dernier tour de l’épreuve.

« Je vais bien, je ne suis pas blessé, » a confirmé Bautista après la course. « La chute était étrange. Je suis arrivé dans le virage n°2 assez normalement, un peu sur les freins, puis j’ai soudainement perdu le pneu avant. J’avais eu beaucoup, beaucoup de problèmes avec les freins durant la course, ils étaient très irréguliers. Je ne sais pas si ce sont eux qui ont causé la chute mais c’était une grosse déception pour moi. »

Malgré son abandon, Bautista était satisfait de s’être hissé au niveau de Marc Márquez, Valentino Rossi, Dani Pedrosa et Stefan Bradl, une performance qui faisait aussi la fierté de son chef mécanicien Antonio Jiménez.

« Pour le premier Grand Prix de l’année, il faut profiter des points forts que vous avez trouvés durant l’hiver et en même temps essayer de progresser dans les autres domaines, » a expliqué Jimenez.

« Álvaro se sentait à l’aise dès la première séance d’essais, nous avons manqué la pole position de quelques millièmes de seconde en qualifications et nous étions prêts à faire une bonne course parce que nous avions une moto très régulière, même lorsque les pneus s’usaient. Nous l’avons prouvé le dimanche. Bien qu’il ait perdu quelques places au départ, Álvaro a réussi à revenir et à se situer dans le groupe de tête. Nous n’avons pas pu finir la course mais nous partons du Qatar avec une bonne impression, en sachant que nous avons un package qui peut gagner. Nous nous sommes battus contre les meilleurs et nous avons tiré le maximum des nouveaux pneus Bridgestone. Je pense donc que nous pourrons aussi être compétitifs pour le prochain Grand Prix. »

« Nous travaillons bien avec l’électronique, que ce soit pour la gestion de la puissance ou le frein moteur, mais je dirais que notre plus grosse avancée concerne les suspensions, » a ajouté Jimenez au sujet des points forts de la RC213V. « C’est notre troisième année avec Showa et l’excellent travail que nous avons fait ensemble les deux premières années commence à porter ses fruits. Nous avons fait un autre pas en avant par rapport à 2013, avec l’introduction d’un nouvel amortisseur arrière lors du dernier test à Sepang. En course nous n’avons eu qu’un problème, avec les freins, nous ne l’avions jamais eu lors des essais et nous allons travailler avec Nissin pour régler ça. »

« Enfin, il y a la consommation de carburant. Nous avons très bien géré les 20 litres de carburant, en travaillant sur la cartographie moteur et en limitant le patinage de la roue arrière. Nous n’avons malheureusement pas fini la course mais il ne restait que deux tours et nous contrôlions la situation. Nous sommes satisfaits et nous avons produit une bonne performance sur un circuit qui est habituellement compliqué pour nous. »

La première manche a été positive pour les deux côtés du garage Gresini puisque Scott Redding a pris la septième place pour ses débuts en MotoGP™ avec la RCV1000R Open.

TAGS 2014

Photos:

+ de news

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™