West triomphe à l’Iveco Daily TT Assen

Le Moto2™ est partenaire de
Assen Moto2 Race West
samedi, 28 juin 2014

Spécialiste du pilotage sur terrains glissants, Anthony West s’est imposé devant Maverick Viñales et Mika Kallio dans une course qui avait commencé sous la pluie et s’est conclue sur une piste séchante.

Anthony West (QMMF Racing) a ajouté une seconde victoire à son palmarès en remportant l’édition 2014 de l’Iveco Daily TT Assen, sur le circuit où il avait décroché son premier succès onze ans plus tôt, en 2003, dans la catégorie 250cc. A 32 ans, l’Australien, qui court sa 15e saison en Grand Prix cette année, a fait parler son expérience pour passer de la 23e position sur la grille à la septième place en moins de deux tours, lorsque la piste était encore trempée.

West a ensuite poursuivi son ascension jusqu’à la troisième place et a consécutivement hérité des seconde puis première positions suite aux chutes de Sam Lowes (Speed Up) et de Simone Corsi (NGM Forward racing) avant la mi-course. Seul pendant un long moment, le pilote du team QMMF a été rattrapé par Maverick Viñales (Paginas Amarillas HP 40), Luis Salom (Paginas Amarillas HP 40) et Mika Kallio (Marc VDS Racing) en fin d’épreuve mais a parfaitement défendu face au Champion du Monde Moto3™ dans le dernier tour, alors que Salom était tombé à cinq tours de l’arrivée. L’Espagnol a pu repartir et prendre le point de la quinzième place, devant Ricky Cardús (Tech3), tombé en début de course. 

Viñales et Kallio complétaient donc le podium tandis que Johann Zarco (AirAsia Caterham Moto Racing) prenait la quatrième place. Habituellement parmi les plus rapides sous la pluie, le Français, qui partait septième, avait perdu de nombreuses positions en début de course mais s’est par la suite relancé pour revenir dans le Top 10 sur la seconde moitié de l’épreuve puis très vite passer de la huitième à la quatrième place avant les cinq derniers tours. 

Alex De Angelis (Tasca Racing), Tom Lüthi (Interwetten Paddock), Julián Simón (Italtrans Racing), Esteve Rabat (Marc VDS Racing), Lorenzo Baldassari (Gresini Moto2) et Hafizh Syahrin (Petronas Raceline Malaysia) complétaient le Top 10 à l’arrivée, devant Gino Rea (AGT Rea Racing), Marcel Schrötter (Tech3), Corsi, reparti après sa chute, et Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia). Suite à sa huitième place, Rabat perd une partie de son avance sur Kallio, désormais à 26 points de l’Espagnol, tandis que Viñales revient à 48 points du leader de la catégorie.

Au départ, Dominique Aegerter (Technomag carXpert) et Xavier Siméon (Federal Oil Gresini) avaient fait le pari de partir sur pneus slick, un choix qui s’est vite avéré regrettable. Siméon a fini par changer de pneu puis a terminé 24e, derrière Jonas Folger (AGR Team), tandis que Aegerter a fini 21e avec un pneu pluie à l’avant et un pneu slick à l’arrière. Louis Rossi (SAG Team), qui avait fait le même parti que Aegerter, a quant à lui fini 28e en étant passé par les stands.

De très nombreuses chutes et sorties de piste ont été observées mais seuls cinq pilotes ont été contraints à l’abandon : Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP), Randy Krummenacher (Technomag carXpert), Sam Lowes, suite à une seconde chute, Axel Pons (AGR Team) et Azlan Shah (Idemitsu Honda Team Asia).

Cliquez ici pour accéder aux résultats

Vidéos:

Voir toutes les vidéos de l'événement

Dernières news

  • MotoGP™
  • Moto2™
  • Moto3™
Publicité
MotoGP VIP VILLAGE™